SPIP 91 EN MOUVEMENT – Fleury SPIP

Mesdames, Messieurs,

L’UFAP-UNSa Justice, 1ère organisation syndicale du Ministère de la Justice, tient à vous informer du mouvement social en cours au sein des différents SPIP de France et plus particulièrement au SPIP de l’ESSONNE.

Depuis maintenant  plusieurs années les agents du SPIP de l’ESSONNE  doivent répondre à des demandes exubérantes  de la part de l’Administration pénitentiaire. Tantôt travailleurs sociaux, tantôt criminologues, les CPIP du SPIP 91 assurent le suivi de plus de 6000 personnes sur le département.

Malgré le manque de moyens, l’absence de reconnaissance par l’Administration et un rythme de  travail effréné, les agents du SPIP 91 continuent de remplir leurs missions de service public, par sens du devoir et afin d’œuvrer dans l’intérêt des PPSMJ.

Mais aujourd’hui, ils n’en peuvent plus ! A l’heure actuelle, les personnels du SPIP 91 se retrouvent à assurer le suivi de plus de 100 personnes/agent en milieu fermé  et 125 personnes/agent en milieu ouvert.

Les personnels  sont au bord du burn-out.  Epuisement et souffrance professionnelle sont devenus les conditions de travail quotidiennes de nombreux agents.

Face à ce constat insupportable, le 11/03/2016, les  Personnels  d’Insertion et  de Probation du 91 sont entrés en mouvement social afin de faire entendre au Ministre de la justice leurs revendications :

  • La remise à niveau du dispositif indemnitaire concernant les CPIP et l’ouverture de  négociations  concernant une réforme statutaire et indemnitaire.
  • Un plan de recrutement pluriannuel.
  • L’arrêt de la pré-affectation dès la prochaine promotion de CPIP.

En ce sens, les CPIP ont voté les modalités d’action suivantes :

  • Le boycott des CAP, CPU, CPI, réunions
  • Le boycott du renfort des personnels du Milieu Ouvert vers le Milieu Fermé.
  • La rédaction minimale de rapports et d’avis concernant les PS/CRP/ LSC.
  • L’arrêt des permanences au Centre de Semi-Liberté.
  • Le boycott partiel du dispositif R2S (dispositif de libération des PPSMJ).

L’UFAP-UNSa Justice tient également à informer les usagers que ce mouvement social a pour objectif de garantir à terme, de meilleures conditions de suivi aux PPSMJ, celles-ci étant les premières impactées par le manque de moyens au sein des SPIP.

L’UFAP-UNSa Justice vous remercie de la compréhension et de la solidarité que vous apporterez à ce mouvement social.

A Fleury Mérogis, le 22/03/2016

Les représentants départementaux UFAP UNSa Justice

Related posts