jeudi 18 juillet , 2019

STOP A LA PRISE EN CHARGE CATASTROPHIQUE

Après les fortes mobilisations de l’UFAP-Unsa justice en faveur de la prise en charge du personnel du centre pénitentiaire de Nanterre .

On constate que la prise en charge des accidents de service est « NULLE »

La responsable de la détention reste sourde aux besoins réels d’une vrai prise en charge.

Qui peut travailler durablement dans ces conditions aussi difficiles ?

Qu’en est-il de la déontologie ???????

Art. 27. − L’administration garantit sa protection aux personnels pénitentiaires et à leurs proches dans les conditions fixées par l’article 11 de la loi no 83-634 susvisée et l’article 16 de la loi du 24 novembre 2009 susvisée.

UFAP-Unsa justice EXIGE EN CONSÉQUENCE UNE PRISE EN CHARGE DE QUALITÉ POUR TOUS !

Pour l’UFAP-UNSa Justice l’intégrité physique et morale des Agents doit être la priorité des priorités de l’Administration Pénitentiaire .

L’UFAP UNSa Justice, une présence quotidienne

Le 18.07.2019
Le Bureau local de la MA de Nanterre

Related posts