Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

SURPOPULATION CARCERALE LES PERSONNELS EN DANGER

Pantin, le 30 novembre 2002

Avec 72809 détenus hébergés pour 60715 places opérationnelles, les prisons françaises battent un nouveau record ! Dès 1875, la loi Bérenger a posé le principe de l’emprisonnement individuel dans les établissements pénitentiaires sans que celui-ci ne soit jamais respecté.

Les textes actuels reflètent cette incapacité chronique et posent toujours le principe de l’emprisonnement individuel tout en l’assortissant de nombreuses dérogations le vidant de sa portée.

Ainsi, force est de constater qu’avec le temps l’encellulement individuel est devenu un mythe…

L’UFAP UNSa Justice dénonce l’absence totale de volonté politique de mettre en œuvre cette loi par les gouvernements passés comme présents.

L’UFAP UNSa Justice condamne le manque d’ambition des politiques publiques des dirigeants de l’administration pénitentiaire passés comme présents.

Depuis 150 ans, rien ne change…

Selon un rapport de la commission des Lois du Sénat, publié le 16 novembre, la DAP n’envisage pas de résorber la surpopulation carcérale. Elle annonce déjà des taux d’occupation en Maisons d’Arrêt de 131% en 2023, 133% en 2024, 135% en 2025 et un objectif de 80% d’encellulement individuel en 2027… Autant dire que la logique de gestion de flux de la population pénale a encore de beaux jours devant elle, et ce, même si elle contrevient à l’exécution des missions dévolues aux personnels !

Sur le plan immobilier, l’avenir s’annonce lui aussi incertain : entre crise énergétique, économique, manque de certains matériaux et difficultés de recrutement dans le BTP, les chantiers connaissent de nombreux retards ou changements de cap en termes de régimes de détention. L’APIJ sera-t-elle en capacité de tenir le calendrier des livraisons des nouvelles structures pour 2027 ?

L’illégalité protégée par un nouveau moratoire, le ministre fait du dérogatoire la règle !

Les parlementaires, sur proposition du garde des Sceaux, ont adopté dernièrement un énième amendement repoussant au 31 décembre 2027 le principe de l’encellulement individuel ! L’UFAP UNSa Justice dénonce depuis 2009 cette manœuvre qui érige la surpopulation carcérale en mode de fonctionnement « classique » pour 5 années supplémentaires et plus si nécessaire !

Et pour les Personnels pénitentiaires, les conditions de travail se dégradent encore et toujours !

Les Agents affectés en établissements n’en ont donc pas fini avec les détentions qui explosent, des centaines de matelas au sol et les tensions engendrées responsables de nombreuses violences dont ils sont les victimes ! Quel manque de considération pour les femmes et les hommes auxquels l’État demande de réussir là où la famille, l’école, les services sociaux et socio-judiciaires ont échoué auparavant ! Dans de telles conditions, ce n’est pas un défi, c’est Koh-Lanta au quotidien, sans totem d’immunité : usure physique et psychologique garantie !

L’amélioration des conditions de travail des Personnels, dans l’Hexagone et dans les Outre-Mer, est un objectif essentiel de notre organisation syndicale.

L’UFAP UNSa Justice revendique et exige :

  • L’encellulement individuel comme principe fondamental
  • La création d’établissements dont les capacités d’hébergement et le profilage des personnes incarcérées permettent aux personnels pénitentiaires d’exercer pleinement et dans des conditions dignes leurs missions
  • L’adaptation de ces conditions aux établissements actuels par la réduction, le cas échéant, de leur capacité d’accueil, ainsi que la réaffectation des détenus profilés à la suite de leur évaluation.

L’UFAP UNSa JUSTICE, un syndicat qui s’engage pour le progrès !

Le Secrétaire Général

Emmanuel CHAMBAUD

Partager :

À voir aussi
Nationale

Non à la réforme des retraites !

Tableau de montée en charge basé sur le projet de réforme (fonctionnaires sédentaires et super actifs) A terme, tous les agents publics travailleront deux années

Formation 1er surveillant(e)s

L’UFAP UNSa Justice vous informe du calendrier prévisionnel relatif à la formation des 1er surveillant(e)s de la 31ème promotion : Amphithéâtre prévu le 15 mars

Régionale

UR Grand-Est : MOBILISATION !

L’UFAP UNSa Justice Grand-Est appelle tous les collègues à se joindre aux manifestations « contre la réforme des retraites » qui se dérouleront sur notre région le

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies