dimanche 26 juin , 2022

SURPOPULATION : UN INTERMINABLE MORATOIRE

Le 5 juin 1875, la Loi Bérenger posait la règle de l’encellulement individuel… Depuis 147 ans, faute de moyen, faute de volonté politique assumée et faute d’une véritable ambition pour la pénitentiaire, rien ne change, rien ne bouge…
Le constat perdure au fil du temps : le nombre de places restant bien inférieur à celui des écrous, c’est une
surpopulation carcérale endémique et structurelle qui s’installe !…
Fin avril 2022, selon les chiffres publiés par le ministère de la Justice, les prisons françaises comptaient plus 71000
détenus, soit une hausse de plus de 9% en un an !…
L’UFAP UNSa Justice s’insurge contre la surpopulation et revendique l’encellulement individuel comme principe fondamental !…

Surpopulation-carcerale-galopante

Related posts