mercredi 30 septembre , 2020

TENTATIVE D’AGRESSION AVEC ARME ARTISANALE insultes et menaces de mort

Ce mercredi 19 juin, un détenu bien connu pour sa dangerosité à multiplier les incidents durant la matinée pour finalement profiter à 12h20 de la distribution des médicaments et donc de l’ouverture de sa porte de cellule, pour sortir sur la coursive avec une arme artisanale constituée d’un morceau de verre en criant: « il est ou le surveillant, d’étage, je vais le planter.»

L’agent chargé de la distribution des médicaments le rattrape immédiatement, le ceinture et l’amène au sol pour le maîtriser tout en alertant verbalement ses collègues présents sur le secteur qui au vu de leur emplacement physique ne pouvaient se rendre compte de ce qui se tramait. Son intervention a sans aucun doute permis d’éviter le pire.

Le personnel se porte immédiatement au soutien de l’agent en position de difficulté mais la maîtrise est rendue difficile en raison de la volonté du détenu d’en découdre et de sa détermination à parvenir à ses fins. Ce dernier parviendra d’ailleurs à porter un coup au visage de l’un des personnels.

Le récidiviste menotté sera conduit dans la foulée au quartier disciplinaire en persistant dans ses menaces et ses ses insultes.

L’UFAP UNSa Justice se pose de sérieuses questions quant à la gestion administrative de ce profil devenu ingérable sur notre structure.

A la lumière d’un incident important survenu courant mai, nous estimons en effet qu’il aurait dû faire l’objet d’une mesure de transfert afin de briser la spirale dangereuse dans laquelle il se complaît sur notre établissement.

Ras le bol de ces agressions et de ce manque de réactivité hiérarchique !

Mercredi 19 juin 2019

Pour L’UFAP UNSa Justice

Frédéric SEGUIN

Related posts