dimanche 20 septembre , 2020

TENTATIVE DE MEURTRE SUR PERSONNEL Ce qui devait arriver …

Hier après-midi, vers 16h00, une violente et terrible agression gratuite a eu lieu au Bâtiment F.

Un déséquilibré a profité du mouvement de promenade pour s’attaquer à une Première Surveillante.

Notre collègue ayant perdu connaissance suite à cet étranglement aurait pu perdre la vie si les agents n’étaient pas intervenus rapidement.

Il se trouve que ce détenu, déjà hospitalisé pour des troubles du comportement, a fait l’objet de plusieurs signalements de la part de l’encadrement du bâtiment F et justement par la Gradée en question.

Malheureusement, ses observations n’ont pas servi à prendre des mesures nécessaires qui auraient sûrement permis de lui éviter le pire.

L’UFAP dénonce ces agressions de plus en plus fréquentes, d’une violence inouïe sur le personnel.

Il va nous falloir véritablement trouver des solutions durables pour la gestion de ces profils « PSY » et détenus violents.

D’ores et déjà, L’UFAP réclame une gestion menottée de cet agresseur, et son transfert à l’issue de la sanction disciplinaire.

L’UFAP attends que le prononcé des sanctions (pénale et administrative) à l’encontre de cet énergumène soient à la hauteur des faits et aussi lourdes que prévoient les textes. Les faits doivent être qualifiés en Tentative de Meurtre sur Personne Dépositaire de l’Autorité Publique.

L’UFAP espère que notre Collègue se rétablira rapidement. Elle peut compter sur notre soutien.

L’UFAP félicite les agents pour leur professionnalisme lors de cette intervention, qui a permis de sortir notre collègue des mains de ce monstre.

Pour Le Bureau local UFAP-UNSa Justice du CPSD

Le Secrétaire Local

Related posts