Tentative de meurtre – Tours MA

Samedi matin, une Surveillante de la Maison d’Arrêt de TOURS s’est violemment fait agresser par un détenu mineur, qui lui a asséné un coup de couteau au visage, avant de tenter de l’achever avec cette même arme blanche, une fois notre Collègue au sol, lors de la distribution des médicaments.

Notons d’ailleurs que notre Collègue DISTRIBUAIT les traitements médicaux SEULE ?

Il aura fallu qu’un détenu s’interpose avant l’arrivée des Personnels en service, afin de mettre un terme à cette sauvage agression.

Devons-nous rappeler ici, que le Directeur Interrégional s’est déplacé sur ce site le 5 avril 2016, suite au préavis de mouvement lancé par notre Organisation, afin de dénoncer l’hécatombe  dont sont victimes les Personnels de cet établissement.

Devons-nous redire ici, que si ce mouvement de blocage a été suspendu, c’est uniquement parce que le Directeur Interrégional a pris des engagements qui visent à stopper ce déferlement de violences vis-à-vis de ces mêmes Personnels.

Devons-nous rafraichir les mémoires sélectives, afin que chacun se souvienne des engagements « gravés sur du sable » de la Directrice de l’AP, venue faire son show, sur cette structure, afin de rassurer les Personnels quant à leur devenir professionnel.

Enfin, devons-nous rappeler la note rédigée par cette même responsable, en plein été 2014, dans laquelle, elle tentait de bercer les Personnels Pénitentiaires, avec un beau discours, sur de nouvelles orientations, qui viendraient moderniser, sécuriser donc rénover les métiers des Personnels Pénitentiaires.

Chacun sait maintenant que l’archaïsme et le laxisme étaient dissimulés en arrière plan de cette note, rédigée par la directrice Gorce, dont l’incapacité  à  améliorer  le fonctionnement de notre Institution n’est plus à démontrer, ainsi que ses capacités à défaire ce qui a été bien fait. (L’objectif étant plus facile à atteindre pour les adeptes de la pensée courte)

Aujourd’hui, notre Collègue vient rallonger la longue liste de ces victimes de la politique pénitentiaire, qui tourne à l’angélisme imbécile, faussement naïf et dangereusement idéologique.

L’union Régionale, il va de soi, soutient indéfectiblement notre Collègue dans cette terrible épreuve, ainsi que son époux, Personnel Pénitentiaire sur cette même structure.

L’Union Régionale attend sans délais, une réaction à la hauteur de la gravité des faits, de la part de la Direction Interrégionale, dans la gestion de cette tentative de meurtre sur un Personnel dépositaire de l’autorité publique.

Pour l’Union Régionale UFAP,

Les Secrétaires Généraux,

Thierry CORDELETTE – Angui ANASSE

tentative de meurtre ma tours

 

Related posts