lundi 06 décembre , 2021

TOUJOURS LE MÊME BORDEL AU BȂTIMENT A !

Laon, le 15 octobre 2019

Hier soir au A2 NORD une dizaine de détenus ont refusé de réintégrer leurs cellules afin de défendre la cause de l’un d’eux qui s’est vu refuser une permission de sortir. Il aura fallu attendre jusque 19h05 pour que ces messieurs daignent rentrer en cellule après de longues négociations avec l’attachée administrative car bien entendu notre directeur « en herbe » n’a pas jugé utile de se déplacer et s’est réfugié dans son bureau afin de « gérer » cette crise à distance.

Les personnels apprécieront une nouvelle fois cette marque de solidarité…. Mais en même temps nous ne sommes pas surpris par un tel comportement ! Depuis longtemps déjà l’UFAP UNSa Justice dénonce le laxisme et les écarts de ce « patron » plus enclin à défendre la cause des voyous qu’à soutenir les personnels !

Les agents en ont marre de ce bâtiment A qui régulièrement pose problème sans que la direction ne prenne des mesures pour remettre une bonne fois pour toute la discipline dans ce quartier. C’est à croire que les détenus se croyant intouchables peuvent se permettre de faire tout et n’importe quoi en toute impunité ! On nous avait pourtant promis du changement ! Force est de constater qu’aujourd’hui c’est toujours la même chienlit qui règne dans ce bâtiment.

IL DEVIENT URGENT DE METTRE UN GRAND COUP DE PIED DANS LA FOURMILLIÈRE AFIN D’ENVOYER UN MESSAGE FORT A LA POPULATION PÉNALE ! CE NE SONT PAS LES VOYOUS QUI FONT LA LOI EN DÉTENTION !

L’UFAP UNSa Justice exige des mesures sévères à l’égard des instigateurs de cet acte de rébellion.

L’UFAP UNSa Justice exige une reprise en main rapide de ce bâtiment avant qu’il ne devienne une véritable zone de non-droit ! Tous les moyens, y compris le soutien de l’ERIS, doivent être engagés pour rétablir l’ordre et l’autorité des personnels pénitentiaires.

L’UFAP UNSa Justice pointe une fois de plus l’insuffisance professionnelle du Directeur du CP LAON qui nous conduira droit dans le mur !

Enfin l’UFAP UNSa Justice félicite le professionnalisme et la patience des personnels qui ne saurait durer si rien ne change.

CAR SI NOS DIRIGEANTS NE SAVENT PAS PRENDRE LEURS RESPONSABILITÉS, L’UFAP UNSa Justice SAURA SE FAIRE ENTENDRE !

Le bureau local UFAP UNSa Justice

Related posts