mercredi 25 mai , 2022

Tu veux ma photo ? – Tract RENENS VEZIN

Rennes/Vezin le 27 avril 2021

Promenez-vous dans les services administratifs et vous verrez la triste réalité de cette société.

Les photographies des vrais héros du quotidien (sic) au CPH Rennes/Vezin, y sont mises en exergues. Le choix est fait, le camp a été choisi, glorifions les détenus…

Pouvions-nous tomber plus bas ?

Pour l’UFAP Unsa Justice trop c’est trop. NOUS DISONS STOP !

L’UFAP Unsa Justice demande le retrait immédiat de ces photographies. Qu’elles restent là où sont leurs vrais places, en détention.

Rendons leur gloire aux héros, les vrais, ceux qui se battent au quotidien pour que les citoyens de ce beau Pays puissent vivre en paix, sans risque d’être agressés, violés, torturés, volés, assassinés…

Ces images exposées fièrement par certains dans les locaux des administratifs au mépris des Personnels sont la honte de notre République.

Réinsérer ne veut pas dire glorifier ces gens-là.

Réinsérer : c’est tous ces petits détails du quotidien, comme dire bonjour, merci, s’il vous plaît, se lever le matin pour se rendre au travail, etc… etc…

Croire, ou pire faire croire que mettre à l’honneur certains individus malfaisants va les aider à remettre le pied dans notre société, c’est juste se voiler la face, nier la vérité, la réalité, l’évidence…

Bref, revenons à nos moutons, chacun à sa place. Les bons (les Personnels) d’un côté, les mauvais de l’autre, en détention, images et photographies comprises.

Continuons, nous autres, les bons qui vivons cachés, à œuvrer sobrement et efficacement à la sécurité de tous, en réinsérant de temps à autre une brebis égarée.

            Il est vrai qu’elles se font de plus en plus rare !         

Une question nous taraude, nous chagrine pour ne pas dire plus :” Que fait-on de la laïcité au CPH Rennes /Vezin ?” Exposer une photo montrant des tapis de prières, dans un établissement public, à la vue de tous, est-ce légal ? N’y a-t-il pas une dérive, une atteinte grave à l’état laïc dans lequel nous vivons ? comment devons nous interpréter cette provocation inutile mais si dangereuse pour la cohésion au sein de cet établissement ? STUPIDE ? Cette provocation est stupide, inutile et lâche, car au final ce seront les personnels qui trinqueront. 

Sachez , Monsieur Le Directeur, que votre personnel est scandalisé par cette initiative saugrenue.

                                                                                      Pour le bureau local de l’UFAP

                                                                                      Le secrétaire

Related posts