jeudi 11 juillet , 2019

UN CHEF DE DETENTION AUX ABOIS ! – Tract LE HAVRE

Le Havre, le 06 juin 2019


Ce jour, le jeudi 6 juin 2019, un détenu de la MA d’arrêt devait être transféré vers un autre établissement avec une prise en charge par les ERIS.


Les agents du bâtiment ont géré ce départ de la meilleure façon qu’il soit, avec tous les aléas d’une détention. En parlant de détention, il y en a un qui ne sait pas ce qui s’y passe malgré sa fonction de « chef de détention ». MISE A PART LES PROCEDURES DISCIPLINAIRES, QUE FAITES-VOUS MONSIEUR LE CAPITAINE?

Le bureau local UFAP UNSa Justice se pose des vraies questions quant à la vraie fonction de ce monsieur, qui, au lieu de gérer la détention préfère pestiférer envers les agents. Intérêt porté aux personnels : ZERO !!


En effet, ce dernier n’a pas hésité à traiter les agents de « bon à rien » et de « fainéants » devant le détenu, car les ERIS ont un peu attendu (départ prévu à 9h00, départ 9h20).

Etes-vous allé chercher le détenu pour vous faire mousser ou pour d’autres raisons ? Car vous lui avez annoncé vous-même trois jours avant qu’il était transféré. AVEZ-VOUS PENSÉ A LA SECURITÉ DES NOS COLLEGUES ERIS ? MONSIEUR LE CHEF DE DETENTION, FAITES ATTENTION A NE PAS RETOMBER DANS VOS VIEUX TRAVERS !

Pour le bureau local de , le respect doit être mutuel, et vous devez montrer l’exemple.


Madame la directrice, le comportement de votre chef de détention est inacceptable ! Ce dernier doit être recadré immédiatement, car les personnels ne sont pas des moins que rien.

L’UFAP UNSa Justice n’admettra jamais un tel irrespect envers les personnels, de surcroit devant la population pénale.

L’UFAP UNSa Justice n’hésitera pas à faire remonter ce genre de comportements, qui n’est en aucun cas acceptable.

Pour le bureau local

Related posts