jeudi 19 mai , 2022

Un drame évité de peu…-Tract Val De Reuil

Le 12 août 2021

Le personnel de Vdr, a encore une fois, dû faire face à une gestion hors norme.

Un détenu du QI, affecté à la base en 2ᵉ division, ayant agressé un surveillant, a été mis ensuite en 1ere division, à une nouvelle fois fait parler de lui.

Le service du soir, de la veille a déjà été compliqué pour les agents, après avoir cassé une première fenêtre dans sa cellule, cet énergumène est déplacé dans une autre au qi. Surprise !! OU non ?? Il réitère son acte dans sa nouvelle cellule, le gradé téléphone à l’astreinte de direction afin de le placer au QD, ordre de la direction « non, pas de QD… ».

 Ce matin, après un énième passage au SMPR, le forcené accepte une piqûre censée l’apaiser…

Une fois, sa porte de cellule refermée, le détenu casse son armoire, son bureau et tape à de multiples reprises avec son pied de chaise sur la porte.

L’encadrement de 1ere division décide de le placer au QD,  et fait équiper des agents. Les agents font face à une personne incontrôlable, voulant en découdre avec le personnel étant armé de morceau de son armoire.

Dans l’intervention, le récalcitrant, à saisi et étranglé un surveillant avec la sangle du casque, puis attrapa la jambe du gradé.

Il aura fallu tout le professionnalisme des agents intervenants, ainsi que l’ensemble des personnels présents sur place, pour mettre le sauvageon au quartier disciplinaire en prévention.                      

L’UFAP UNSa justice félicite les personnels présents, ainsi  que l ‘encadrement pour leurs professionnalismes.

L’UFAP UNSa justice demande son transfert sur un autre établissement.

L’UFAP UNSa justice   toujours présent aux côtés des agents.

Le bureau local

Related posts