UN LAMA AU QD – Tract NANTES CD

Depuis un certain temps déjà, les personnels du centre de Détention de Nantes ont la gestion d’un détenu qui n’a assurément  pas sa place au sein d’un établissement comme le notre.

Placé au quartier disciplinaire, les personnels appliquent à la lettre les consignes afin d’éviter tout incident, il n’empêche que depuis quelques jours, voyant que physiquement il ne peut porter atteinte aux agents, il crache à la figure du fonctionnaire qui est en face de lui.

En théorie sous traitement médical, voilà 10 jours que ce lama ne prend le moindre médicament et cela ne semble déranger personne, de la direction au corps médical.

Le comble, on lui donne des gâteaux et du sucre…. Il paraît que ça le calme !!! On marche sur la tête dans cette taule !!!!!!!

Un lama se nourrit exclusivement de  pâturage et de foin ; PPPFFF, Ils n’y connaissent rien !!

Plus sérieusement, nous ne pouvons pas continuer  à gérer ainsi un individu complètement « barré » !!!

Ce n’est pas sérieux, usant et dangereux pour les personnels.

Puisque le corps médical ne nous est d’aucune aide alors que ce détenu a manifestement un grave problème  psychiatrique, l’UFAP-UNSa Justice exige que la direction locale prenne ses responsabilités en insistant auprès de la DI pour obtenir le transfert de cet énergumène sur un établissement adapté à son état mental.

Pour le moment, deux gradés et un personnel technique se sont fait cracher dessus en l’espace de 48 heures et on voit bien que la situation empire et le risque est croissant !

 Si un incident grave survient alors que l’ensemble de la chaîne hiérarchique et médicale connaît la situation, nous les tiendrons pour responsable !!!

Un travail doit être fait auprès du corps médical et/ou de DSD et c’est le travail de la direction.

– Si vous ne vous faites pas entendre auprès du corps médical  alors que la situation relève de leur domaine de compétence,

– Si une simple demande de MA127 ne suffit pas pour obtenir gain de cause auprès de DSD, alors que la demande est légitime,       ARGUMENTEZ – INSISTEZ …  ET   OBTENEZ !!!

Le Bureau Local

UFAP-UNSa Justice

Le 25 octobre 2018

Related posts