jeudi 26 novembre , 2020

« Un p’tit trou, des p’tits trous, toujours des p’tits trous… »

A Vivonne, le 19 novembre 2018

A force, on va finir par croire que les murs d’enceinte du CP Poitiers-Vivonne ont des trous comme
le gruyère…

Une fois de plus, en même pas deux mois, dimanche 18 novembre 2018, nouvelle intrusion pour projection par les glacis…

Téléphone, alcool, substances illicites…

C’est sans compter, le supermarché « open-bar », en plein air dans les zones neutres…

Dire que le CP poitiers-Vivonne est considéré comme un établissement sécuritaire ; c’est bizarre,
en ce moment, notre vision n’est pas la même.
Et pourtant, le CP Poitiers-Vivonne doit ouvrir, quoi ??? Ah oui, un quartier « étanche »…

Trop c’est trop… Avec ces intrusions, devenues hélas habituelles, la sécurité de votre personnel
est remise en cause Madame la Cheffe d’Établissement…

Malheureusement, qui sait, un jour peut-être, ces intrusions serviront à introduire des armes.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice félicite les agents présents sur les différentes intrusions
pour leur professionalisme et leur sang-froid.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande la mise en place immédiate de concertina au niveau du grillage du glacis entre le mirador 1 et le mirador 2.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande l’organisation de fouilles sectorielles sur le CP Poitiers-Vivonne compte-tenu des intrusions de plus en plus fréquentes ces derniers mois.

Le bureau local
UFAP-UNSa Justice

Related posts