mardi 09 juillet , 2019

UN SIMPLE EXERCICE !!!

Ce matin, dans la plus grande des confidences, SAUF pour les têtes pensantes qui étaient bien informées. Un exercice de simulation de prise d’otage se préparait au quartier disciplinaire.

Nous savons que ces manœuvres ont pour but de se rapprocher au plus près de ce qui peut être la réalité. 

SAUF que ça ne doit pas se faire « à la va comme je te pousse »

Mais ces hauts encadrants, responsables de l’intégrité physique et morale de leurs personnels, ne devraient-ils pas réfléchir à toutes les conséquences qui pourraient en découler ? surtout lorsque les agents pensent être dans le feu de l’action.

Résultat des courses :

  • L’agent ERIS qui jouait le détenu, n’a vraiment pas été ménagé !

LE PIRE RESTE A VENIR !!!

  • Un 1er surveillant blessé lors de l’intervention de l’équipe locale dans une PRISE d’OTAGE, en lieu et place des forces spécialisées (ERIS, GIGN, RAID, etc …). Ce n’est autre que le gradé du bâtiment ou a eu lieu la simulation et qui n’était pas non plus au courant de l’exercice. Au vu de son dossier médical que tout le monde connaît, il n’aurait jamais dû recevoir l’ordre de s’équiper.

Un accident dont nous aurions pu nous passer ! qui tombe très mal au vu du manque cruel de gradés sur notre établissement. 

Courage à nos collègues et bon rétablissement.

L’UFAP-UNSa Justice, une présence au quotidien…

Tarascon, le 14 juin 2019.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Related posts