jeudi 23 mai , 2019

Une administration aux abois qui nous conduit droit dans le mur !!!

L’UFAP UNSa justice Grand Est apporte son soutien indéfectible aux 2 collègues victimes de cet acte terroriste ainsi qu’à l’ensemble des agents de cet établissement.

La folie humaine a encore frappé hier sur l’établissement de Condé-sur-Sarthe.

Cet acte terroriste, prévisible au demeurant, nous rappelle les tentatives d’assassinats ayant conduit au mouvement de janvier 2018 et au relevé de conclusions signé mais non appliqué par une administration incapable de prendre un virage sécuritaire tant nécessaire à notre profession!!!

On voudrait planter un projet qu’on ne s’y prendrait pas mieux …

Depuis plus d’un an, par manque de volonté et de courage politique, les directeurs de cette administration traînent des pieds pour l’application du relevé de conclusions. Rien n’a été mis en œuvre pour sécuriser les Personnels. Un coup, on nous trimballe sur les quartiers étanches pour les détenus radicalisés, après on nous raconte que la commande a changé et que l’on veut ouvrir à la va-vite une UDV (unité pour détenus violents) sans apport d’effectif, avec une doctrine sécuritaire aux rabais. Les dotations matérielles sont livrées au compte-goutte, le retour à l’autorité qui nous était promis est inexistant, le laxisme disciplinaire lui est toujours présent dans les murs de nos prisons.

Madame la garde des sceaux, si le costume est trop grand pour vous, ou le chantier trop important, alors partez !!! Marre de ces tergiversations qui conduisent notre administration à un manque de gouvernance et qui laissent nos directeurs au chevet de la population pénale…

Il est plus qu’urgent :

De doter les Personnels Pénitentiaires d’équipements de sécurité (Gilet pare-lame etc.)

De renouveler les moyens techniques (API, motorola…)

De sécuriser nos détentions (cellules, salles d’activité, parloirs, UVF, …)

De gérer dans une étanchéité totale les détenus terroristes, radicalisés ou violents

De mettre en place des quartiers spécifiques permettant la prise en charge des détenus violents en toute sécurité

ON VEUT DU CONCRET !!! ON VEUT NOTRE SECURITE !!! ON VEUT RENTRER ENTIER A LA MAISON…

L’UFAP UNSa Grand Est en solidarité envers nos collègues de Condé appelle à une journée d’action d’envergure jeudi 7 mars 2019 dès 6h30.

Une seule réponse doit être apportée, LE TOUT SECURITAIRE par la mise en œuvre immédiate du relevé de conclusions!

Les secrétaires généraux,

Related posts