jeudi 24 octobre , 2019

UNE ATTITUDE DEPLORABLE

Salon de Provence, le 13 Juin 2019

Ce jour, les deux agents en poste à la porte d’entrée contrôlaient l’identité et le nombre de personnes prévues à l’activité pentathlon devant avoir lieu à  l’établissement. 

Voyant que deux personnes supplémentaires à la liste se présentaient, ils leur demandèrent de patienter en attendant une confirmation de la Direction quant à leur accès…

On peut dire que les agents ont agi de façon professionnelle. 

Mais là patatra, l’officier ATF débarque devant la porte en hurlant sur les portiers « vous me faites chier… ». 

Quelle attitude déplorable, quel manque de discernement !

Quand on a été officier à la sécurité, comme ce « lieutenant », on a le respect des textes et du travail des agents qui les appliquent. 

Quand on voit que les propos proférés ont été faits en présence du coordinateur sportif de la DI et d’un moniteur de sport, quelle image cet officier donne de notre établissement ?

Malheureusement, cet officier n’est pas à son coup d’essai. Il y a quelques semaines, il a eu un problème analogue avec un agent en poste fixe.

Nous vous demandons, madame la Directrice, de faire cesser les sautes d’humeur et l’autoritarisme déplacés de cet officier… dont nous nous abstiendrons de porter un jugement de valeur quant à son « travail », contrairement à lui.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice.

Related posts