UNE DÉCOUVERTE QUI POSE QUESTION – Tract LA ROCHE SUR YON

UNE DÉCOUVERTE QUI POSE QUESTION          

Hier, lors du sondage des barreaux de la cellule occupée par trois détenus, les collègues se sont aperçus que les mailles du treillis soudées étaient sciées, créant un trou de 15 cm, dernier rempart de protection contre les intrusions ou évasions.

A suivre, une fouille de cellule a été effectuée et la récolte aura été fructueuse puisque pas moins de trois téléphones portables, un couteau à cran d’arrêt en acier d’une longueur de 21 cm, un tourne vis cruciforme, trois bobines de fil de pêche et quatre barres en aluminium ont été découvertes.

Une découverte qui pose question car, in fine, à quel usage était destiné tout ce  matériel ?!

– Une évasion était-elle en préparation, et si oui avec quel mode opératoire ? Par bris de prison ou avec agression de personnel du fait de cette découverte de couteau ?

Bien entendu, ce matériel n’appartient à aucun des trois détenus de cette cellule !!!

Pourtant il est bien rentré d’une certaine façon ! Encore un fois se pose la question du renfort des concertinas .

La solidarité entre détenus n’est pas un vain mot dans ce genre de situation aussi, c’est de manière réfléchie et afin de respecter leur « pacte du silence » que l’UFAP-UNSa  Justice exige le transfert de ces trois individus.

En effet, notre établissement connaît un taux d’occupation suffisamment important pour ne pas avoir à s’occuper, en plus, de détenus qui demain peut-être, vont vous planter un couteau dans le dos ou créer un indicent gravissime.

De plus,  l’UFAP-UNSa Justice exige que toute la lumière soit faite quant à l’utilité finale de l’ensemble de  ce matériel découvert car si ces énergumènes sont dangereux pour nous, ils ne le seront pas moins pour nos collègues qui les accueilleront sur d’autres établissements.

L’UFAP-UNSa Justice félicite l’excellent travail effectué par les Surveillants car ils ont, assurément, permis de tuer dans l’œuf un incident sur la MA LA ROCHE SUR YON.

L’UFAP-UNSa Justice portera une attention particulière sur les suites qui seront données à cette affaire par le Département de la Sécurité et de la Détention de la Direction Interrégionale.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Le 24 août 2018

 

 

Related posts