lundi 08 mars , 2021

UNE FOIS DE PLUS-Tract Nantes CP

Lundi 22 février 2021

Ce matin, une fois encore sur le centre de détention, un vol a été commis au préjudice d’un personnel.

L’UFAP UNSA justice n’a de cesse de réclamer plus de moyens pour sécuriser le domaine. En octobre 2020, lors du CTS, notre organisation réclamait des travaux de fermeture du site avec la pose de grillages supplémentaires, des caméras pour sécuriser et dissuader. L’UFAP UNSA justice a rencontré le directeur technique pour faire un point sur ce qu’il serait intéressant de faire.

Au début du mois de février 2021, à la demande de l’UFAP UNSA justice, une réunion sur la sécurité au plus large s’est tenue et c’est un point que nous avons de nouveau soulever.

Aujourd’hui, trois individus, encapuchonnés, masqués, n’ont pas hésité à venir « disquer » un antivol(U), au moyen d’un lapidère portable. Ils ont cassé le neiman, menacé le collègue qui les interpelle, puis ils sont partis. Ils ont traversé le boulevard pour rejoindre la cité juste derrière.

Au fils des ans, les mœurs changent, plus rien n’effraie : entrer dans une enceinte pénitentiaire en plein jour, menacer le personnel si celui-ci veut intervenir. C’est vrai qu’a trois contre un le rapport de force va à la « voyoucratie ». Si nous n’avons pas les moyens physiques pour les empêcher de nuire, il nous faut plus de moyens matériels.

Madame la directrice, il est grand temps d’agir. Plutôt que de mettre des agrès qui ne servent pas dans les cours de promenades, protégez les biens de vos personnels qui leur servent à venir travailler pour assurer la continuité du service public.

L’UFAP UNSA justice restera vigilante sur les suites que vous donnerez sur ce dossier.

Pour le Bureau UFAP UNSA justice

Related posts