mercredi 30 septembre , 2020

Une STAT de plus pour la DI Un nouveau « NUMERO » sur le carreau ! – Chalons MA

Quand  la politique de la promesse et du « pas de vague »prime sur la sécurité des agents.

Ce dimanche matin, un collègue va subir la violence d’un pensionnaire mis au quartier disciplinaire quelques jours auparavant pour avoir bloqué la cour de promenade, mécontent que les promesses faites ne suivent pas !!

Notre collègue sera blessé par ce voyou lors d’une intervention. Après diverses tentatives d’intimidation, d’insultes et de bousculades, ce détenu tente d’assener un coup de poing au visage de notre collègue qui le pare de la main. Résultat un doigt cassé et 21 jours d’ITT.

Pourtant vu le palmarès de notre très connu pensionnaire, multiples agressions sur personnel dépositaire de l’autorité ainsi qu’une interdiction de DI de LILLE, cette tragédie était prévisible !

Un quartier arrivant trop confortable, un placement en cellule avec un « copain » et une inscription d’office au service scolaire, tout cela sans réelles observations puisque cet individu dangereux ne sera pas mis à l’isolement !

Un choix unilatéral d’une direction trop laxiste !

Oubliées les agressions, oublié le comportement du départ de transfert, oublié le profil dangereux !!

OUI OUBLIONS TOUT !!!

L’UFAP n’oubliera pas de s’interroger sur la réelle prise en compte des profils de détenus arrivés par MOS et leur placement aux étages de « détention normale ».

L’UFAP exige qu’à l’avenir ce genre d’individus et profils soient placés à l’isolement pour un suivi sur l’évolution de leur comportement avant tout placement en détention.

L’UFAP exige que la direction prenne conscience des risques qu’elle fait courir avec ce genre de pari sur l’avenir.

Les personnels sous votre responsabilité ne sont pas des rats de laboratoires avec qui on expérimente de nouvelles méthodes de gestion de la population pénale !

Même si VOTRE départ est proche, NOUS resterons dans la merde que vous laisserez.

L’UFAP apporte son soutien au collègue blessé lors de cette intervention et l’accompagnera dans ses différentes démarches.

L’UFAP espère une sanction à la hauteur du préjudice subi.

Les secrétaires locaux UFAP

Related posts