UR de Dijon – Elle s’en plaint devant la Justice

Le 18 mai 2016, quelques jours à peine après le mouvement social organisé devant la Maison d’Arrêt de CHALONS EN CHAMPAGNE, Nicolas SERVAIS, Secrétaire Local UFAP était convoqué au commissariat de la ville.

D’aucuns pourraient faire le lien entre ce rassemblement et cette audition, mais pas du tout. 

En fait, la Justice a été saisie par cette directrice qui a été particulièrement vexée par les propos écrits par notre Bureau Local UFAP, dans un tract du 26 avril intitulé « Une STAT de plus pour la DI, Un nouveau « NUMERO » sur le carreau ! ». 

Les propos en question visaient à dire à cet individu que si sa carrière allait se poursuivre auprès de ses Amies de la DAP, pour autant elle laissait derrière elle une « belle » bérézina autrement dit « la merde », comme l’ont écrit nos Copains. 

Appelons un Chat…. un Chat !

et une médiocre directrice…. une médiocre directrice ! 

Madame, si manifestement, vous avez, à l’instar de vos Amies de la DAP, une très haute estime de vous-même, au point de vous insurger contre Celles et Ceux qui contestent votre gestion, ayez à tout le moins, l’intelligence… peut-être l’instinct, sinon, d’accepter cette liberté d’expression que votre Clan essaie vainement de « tuer ». 

Oui, ne vous en déplaise, vos excès de langage à l’égard de vos subordonnés, votre gestion calamiteuse de la détention, votre incapacité à comprendre les professionnels de votre structure, votre goût prononcé pour la pensée unique, donc la vôtre, même si elle est plutôt courte, n’ont pas laissé l’image sur cet Etablissement que souhaiteraient normalement laisser tous responsables de structures.   

Alors oui, vous laissez derrière vous, cette « boue » que les Personnels devront laver durant quelques temps avant de poursuivre, nous l’espérons, dans de meilleures conditions, les missions qui leur sont confiées, et qu’ils accomplissent merveilleusement bien, malgré le poids de « l’enclume » qui a freiné considérablement leur progression. 

Votre future affectation devrait au moins, dans le domaine de l’inertie, et de la courte réflexion unique, vous épanouir. Grand bien vous en fasse !.

 Quant à Toi, Nicolas, et à Vous, membres du bureau local, l’Union Régionale vous assure son indéfectible soutien et prendra faits et causes dans une éventuelle procédure judiciaire. 

Nous savons, au combien, que ce genre de directrice amène à ne plus croire à l’évolution de nos métiers, de notre Institution… N’est-ce pas le but recherché par ces nihilistes ?!. 

Par conséquent, nous avons le devoir de continuer à combattre ces « types » dans l’intérêt et la défense de Celles et Ceux qui comptent sur Nous, et qui souffrent quotidiennement de ces erreurs de « casting » qui sévissent notamment à la Maison d’Arrêt de CHALONS EN CHAMPAGNE. 

Bien Fraternellement,    

Pour l’Union Régionale UFAP,

Les Secrétaires Généraux

Thierry CORDELETTE – Angui ANASSE

Pour le bureau local UFAP de la Maison d’Arrêt  de CHALONS EN CHAMPAGNE,

Les Secrétaires Locaux UFAP

MA CHALONS EN CHAMP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts