UR de Dijon – FAIRE ET DÉFAIRE, C’EST TOUJOURS TRAVAILLER !

L’été 2003, Dominique PERBEN alors Garde des Sceaux, annonçait dans un climat particulièrement tendu pour l’Administration Pénitentiaire, la création d’Équipes Régionales d’Intervention et de Sécurité.

Depuis, ces équipes ont démontré sur des situations collectives et individuelles, toute leur efficacité, et les Agents composant celles-ci toutes leurs capacités à s’adapter tant aux situations qu’aux nouvelles modalités d’habilitation.

Cette spécialité dont les conditions d’appartenance n’ont cessé d’être renforcées depuis plus d’une décennie, se voit mise à mal aujourd’hui du fait des multiples carences de notre institution, notamment en matière de gestion des effectifs.

En effet, les dirigeants de l’Administration Pénitentiaire ont décidé au saut du lit de pallier le manque d’effectifs des PREJ d’OSNY et POISSY par la mise à disposition des Agents des ERIS en faisant appel, dans un premier temps, au volontariat de ceux-ci.

Consciente des difficultés rencontrées par les Agents des PREJ concernés, quant aux conditions d’accomplissement de leurs missions, l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de DIJON ne peut pour autant cautionner cette organisation faite de bric et de broc qui aura, à terme, de lourdes conséquences sur le statut d’emploi de nos Camarades et Collègues des ERIS, mais  aussi sur la politique de recrutement concernant ces deux spécialités.

Cette mutualisation, à la façon armée mexicaine, démontre une fois encore l’incapacité de la DAP à peser dans les débats car dans le cas contraire, nos homologues policiers et gendarmes auraient dû assumer avec nous cette difficulté… d’autant que le compte n’y est toujours pas quant au glissement d’emplois opéré par les ministères concernés vers le ministère de la justice s’agissant de la reprise de ces missions.

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice invite nos Camarades et Collègues de l’ERIS dijonnaise à ne pas postuler sur cet appel au volontariat qui portera, de fait, atteinte au devenir de cette spécialité.

Pour l’Union Régionale UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général

Thierry CORDELETTE

ERIS

Related posts