UR de Dijon – GRANDIOSE !!!

En dehors de tout dialogue avec les Représentants des Personnels tant au niveau local que régional (c’est le mot d’ordre de la DAP), nous apprenons dernièrement par notre Responsable Locale à VILLENAUXE LA GRANDE, comment l’administration pénitentiaire allait gérer dorénavant la pénurie de personnels pénitentiaires…

Ainsi, après la catastrophique idée « pleine de bon sens » s’évaporant des têtes de la DAP, et qui concerne la mise en place des modes dégradés, voici une nouvelle « VRAIE bonne idée » validée par ces mêmes têtes en pleine ébullition.

La fermeture d’un bâtiment sur l’établissement !

En effet, d’ici la fin d’année, le Centre de Détention de VILLENAUXE LA GRANDE, d’une capacité d’accueil de 600 places, va tout simplement se transformer en Centre de Détention de 400 places, induisant de fait la fermeture d’un bâtiment.

Cette « brillante idée » tient certainement compte des attentes des Maisons d’Arrêt surpeuplées pour lesquelles un désencombrement sur ce Centre de Détention aurait pu soulager les Personnels s’y éreintant.

Si cette « sublime idée » va temporairement soulager les Personnels de VILLENAUXE LA GRANDE, fortement éprouvés par la calamiteuse gestion des effectifs menée par la DAP, à contrario, elle aura des conséquences désastreuses pour les Personnels oeuvrant en Maison d’Arrêt.

Comble de l’ironie, dans une période où les moralisateurs de la DAP se gargarisent quotidiennement à coups de Règles Pénitentiaires Européennes ou de toutes mesures libéralisant les détentions au détriment de l’autorité de l’Etat !.

En effet, cette mesure qui relève de la mascarade, va avoir pour conséquence aussi, de pérenniser l’entassement des détenus dans les 9m2 des cellules de Maison d’Arrêt.

Leur « grand coeur »  les perdra !

Enfin, que les Personnels de VILLENAUXE LA GRANDE s’attendent à la douche froide, à la réouverture de ce bâtiment, car n’oublions pas que le nouveau chef d’établissement, qui ambitionne, semble t-il, de gérer de manière unilatérale cette structure, ambitionne également de transformer son nouveau « jouet » en établissement spécialisé.

Même si ce projet représente une revendication phare de l’UFAP, il doit pour autant s’accompagner de négociations autour notamment des effectifs, de la formation, des rythmes de travail, d’une approche différente de nos métiers.

L’UFAP ne peut que s’inquiéter, car nous connaissons trop les opérations de récupération de la DAP, qui ne comprend rien à rien, et qui nous transforme nos vrais projets en pâle copie bon marché.

Pour l’Union Régionale UFAP

Les Secrétaires Généraux

Thierry CORDELETTE,Franck GEOFFRAY,

Maxence GALLOIS, Angui ANASSE

UR Dijon – villenauxe grandiose

Related posts