jeudi 11 juillet , 2019

UR de Dijon – L’ Acte de trop

Ce mardi 03 février 2015 au matin un de nos collègues a frôlé la mort.

Un détenu, sans aucune raison, qui voulait tout simplement se faire la peau d’un « Bleu », s’est pris violemment au surveillant.

Armé d’une paire de ciseaux, cet énergumène sans foi ni loi a assené  des coups au visage de notre collègue.

La réactivité des autres surveillants, alertés par les cris, a permis d’éviter le pire.

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon témoigne tout son soutien à notre collègue.

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon félicite les surveillants présents sur les lieux de cet incident pour leur intervention rapide et efficace.

Nous demandons que cet acte prémédité soit puni par la justice à hauteur de sa gravité.

C’est l’Acte de trop !!! 

Ras le bol de voir des fonctionnaires de l’Etat servir de « pushing ball » à une population pénale devant laquelle notre Administration ne cesse de faire des courbettes.

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon a saisi la DISP de Dijon pour que ce détenu, à l’issue de sa garde à vue, soit transféré par MOS (Mesure d’Ordre et de Sécurité).

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon veillera à ce que les Camarades du CD de Châteaudun retrouvent la sérénité nécessaire à l’accomplissement de leurs missions.

Pour l’Union Régionale UFAP/UNSA Justice de Dijon

 Chateaudun Acte de trop

 

Related posts