jeudi 11 juillet , 2019

UR de Dijon – « LA GORCELOSE !!! »

L’Union Régionale UFAP-Unsa Justice dénonce depuis plus d’une année la mise en place d’une politique « DAPIENNE » malsaine, et le danger de ces dernières « trouvailles » que sont, entre autres, la mise en place du droit d’expression collective des détenus, le plan de maîtrise des heures supplémentaires, et l’abaissement forcé de ces heures sans aucun apport de Personnels, et les modes dégradés…

Malgré le fait que nous dénonçons sans cesse le fait que ces directives en plus d’être absurdes, ne font qu’augmenter la mise en danger des Personnels qui sont en contact de la population pénale, rien ne change…

Hier, alors que deux de nos collègues du CP de Condé sur Sarthe se faisait agresser, notre copain Stéphane était pris en otage, pendant 6 longues heures, par deux détenus à la Maison Centrale de Saint Maur.

Le hasard a voulu que ce triste évènement se passe alors que les services du DIOS de la Direction Interrégionale étaient présents sur le site. Avec pour mission d’auditer l’Etablissement, pour étudier comment dégrader encore un peu plus le mode de fonctionnement, supprimer des postes fixes sans concertation et baisser les heures supplémentaires au plus près des « frictionnelles » !

Quelle douce ironie du sort ! Expliquant sans doute le léger malaise émanant des représentants de la Direction Interrégionale durant la gestion par le RAID de la prise d’otage !

Mais pour l’Union Régionale UFAP-Unsa Justice, cette fois, il est temps de cesser les aberrations !!!

Puisqu’il n’est plus possible de trouver des solutions par le dialogue avec la DAP, puisque notre « chère » Directrice souhaite désormais imposer toutes ces « idées », l’Union Régionale UFAP-Unsa Justice de Dijon prend le parti de ne pas accepter la mise en danger volontaire des Personnels !!!

Aussi, l’Union Régionale UFAP-Unsa Justice de Dijon appelle les Personnels Pénitentiaires, de tous corps et grades, de toutes tendances syndicales ou non syndiqués, de prendre toutes les dispositions pour entamer une paralysie totale des Etablissements.

Puisque la « méthode Gorce » vise à laisser crever tout le monde pour faire baisser les heures, nous allons accéder à sa demande !!! Les heures vont baisser puisque les Personnels ne seront plus là !

Nous n’accepterons pas de modes dégradés, demandons les moyens humains et financiers pour que nos Etablissements puissent fonctionner correctement !

Et que le mépris cesse d’être le mode de gestion Institutionnel !

Les Secrétaires Généraux

T. CORDELETTE / A. ANASSE

F. GEOFFRAY / M. GALLOIS

communiqué régional prise d’otage st maur

Related posts