mardi 16 juillet , 2019

UR de Dijon – « La méthode GORCE »

D’aucuns pourraient sourire de ce titre directement inspiré d’un bon film comique, « la méthode Corse ».

Nos concitoyens insulaires doivent encore sourire des clichés distillés dans ce film et de l’auto-dérision utilisée à bonne dose.

Nous concitoyens Pénitentiaires, échoués sur notre île, rions beaucoup moins depuis la nomination de l’ex Directrice Interrégionale de Bordeaux, limogée de ce poste avec justesse, puis nommée à la tête de la Direction de l’Administration Pénitentiaire par erreur.

Commençant sa mandature, en nous berçant de beaux discours, « Gorce » a rapidement démontré que son limogeage n’avait rien d’hasardeux.

Affichant, dès son arrivée, ses objectifs dans le domaine de la lutte contre les violences perpétrées à l’encontre des Personnels, et dans celui de la lutte contre le suicide de ces mêmes Personnels, « Gorce » imaginait alors acheté la paix sociale avec des promesses écrites sur le sable.

A peine 6 mois plus tard, celle qui tentait de s’octroyer les mérites d’une réforme statutaire, hors de sa portée d’esprit, abandonnait l’ambitieux plan d’action de lutte contre les suicides des Personnels, quant à son plan pour éradiquer les violences, l’oeuf du bébé mort n’existe même pas.

Aujourd’hui « Gorce » plus reconnue pour son agitation stérile et le brassage d’air qu’elle génère, s’emploie au démantèlement du service public pénitentiaire sur différents aspects.

Alors qu’après les événements de janvier 2015, nous l’attendions notamment sur la sécurité et le renseignement pénitentiaire, nous l’avons vue sur les téléphones portables pour les détenus.

Alors que nous l’attendons toujours sur les suicides des Personnels Pénitentiaires, nous la voyons sur le co-détenu soutien et l’utilisation des Formateurs des Personnels afin de former les détenus !!!!????.

Alors que nous l’attendons toujours sur les métiers, nous la voyons sur le mode DÉGRADÉ  du fonctionnement des détentions.

Alors que nous comptons sur Elle pour la bataille des emplois budgétaires, nous la voyons dans le combat contre les Personnels et Ceux qui les représentent.

« Gorce » qui semble dépassée par son quant-à-soi, « Gorce » qui semble attirée par les ors du pouvoir plus que par l’avenir de l’Institution Pénitentiaire est tout simplement en train « de plastiquer » tous les socles qui fondent l’Administration Pénitentiaire, et emmène avec Elle, dans les profondeurs abyssales, les Personnels usés par cette année de mandature.

N’imaginez surtout pas, Directrice « Gorce », que les Personnels seraient incapables de s’extirper du cul-de- basse-fosse dans lequel vous les placez, car le moment venu ils trouveront toute l’énergie nécessaire pour vous demander des comptes.

Il serait grand temps de vous mettre au travail et de cesser de nous enrhumer avec les courants d’air que vous générez… Nous préférons à l’UFAP les courants d’idées…. !!!!.

Les Secrétaires Généraux de l’UR UFAP UNSa Justice,

Thierry CORDELETTE – Franck GEOFFRAY

Maxence GALLOIS – Angui ANASSE

communique methode gorce

                                                                                                                           

                                                                                     

 

Related posts