mardi 09 mars , 2021

UR de Dijon – Le 16, ON RENTRE DANS LE DUR !

Le 16 novembre 2015, on entre dans le dur et le durable !.

L’entente syndicale nationale a décidé, ce jour, de fixer les modalités d’action pour la journée du 16 novembre 2015 ainsi que pour les jours suivants.

En effet, suite à l’insulte adressée à l’endroit des Personnels Pénitentiaires quant à l’interprétation administrative faite de l’annonce politique du Président de la République, l’Unité syndicale, au nom de  l’ensemble des Personnels Pénitentiaires, n’a pas d’autres choix que de riposter durement.

Cette situation de blocage, orchestrée par la partie technocratique du Ministère de la Justice, n’avait pour seul objectif de balayer d’un revers de main les revendications légitimes des Personnels posées par l’entente syndicale nationale, et pourtant entendues par le Président de la République, François HOLLANDE qui a fixé durant l’audience du 29 octobre 2015 les pistes et l’échéancier menant à la sortie de crise sociale.

A présent, cette mauvaise partition étant jouée, à nous désormais de riposter à la hauteur de l’affront !.

Le 16 novembre c’est l’INTÉGRALITÉ du fonctionnement des établissements pénitentiaires qui devra être mis en difficulté de manière déterminée et durable !.

Le 16 novembre, selon les forces en place au niveau local, et selon les délibérations faites à ce même niveau, le fonctionnement des parloirs devra alors être perturbé ou non.

Toutefois, TOUTES LES INITIATIVES seront bien évidemment SOUTENUES par l’échelon régional et national comme indiqué dans le communiqué national de l’entente syndicale de ce jour. 

Le lundi 16 novembre 2015 représente la 1ère journée d’une longue série de journées d’action dans l’hypothèse où la Chancellerie n’entendrait pas le malaise pénitentiaire. 

Cela implique que l’ensemble des Personnels de tous corps et grades doit s’organiser pour assurer la reconduction quotidienne de nos journées d’actions DE JOUR comme DE NUIT. 

La hauteur de notre riposte figera, pour les années à venir, les grandes lignes de la politique carcérale et les conditions de travail des Personnels exerçant dans ce milieu.

Pour l’Union Régionale UFAP

Les Secrétaires Généraux

Thierry CORDELETTE

Franck GEOFFRAY

Maxence GALLOIS

Angui ANASSE

UR Dijon – le 16 on rentre dansledur

 

Related posts