UR de Dijon – L’Etat d’urgence…c’est aussi chez nous !

A peine le 2ème mois, de cette nouvelle année, achevé, voici que nous assistons  à un véritable déferlement de violences faites aux Personnels Pénitentiaires.

Lorsque cette violence n’est pas la conséquence des techniques de management d’un autre temps, elle est celle de l’expression physique des voyous qui ont compris que le pouvoir leur apportait son indéfectible soutien.

Ainsi, depuis le début de cette même semaine (et nous ne sommes que jeudi), 4 Personnels de Surveillance ont été envoyés au tapis.

Ainsi le 23 février, Noël, Surveillant à l’ERIF se retrouvait le visage ensanglanté suite aux coups portés par un détenu qui affirmait vouloir l’achever.

Noël effectuait ce jour-là une mission de remplacement dans les « tranchées » de la maison d’arrêt de REIMS.

Durant cette même journée, cette fois-ci au sein du ghetto de la maison d’arrêt de TOURS, Etienne se retrouvait avec le poignet foulé, Benoît encaissait un coup de poing au visage, et Rémy se faisait mordre le mollet par le même détenu.

En effet, ce qui semble être un débile profond s’est manifesté de la sorte uniquement parce qu’il aurait préféré à la séance de musculation qui lui était proposée, une bonne vieille partie de football.

Nous ne pouvons plus accepter ces tabassages en règle quotidiens qui ne sont que les conséquences d’une victimisation outrancière de la population pénale voulue et orchestrée par les lobbyistes anti-prison.

L’Union Régionale UFAP demande instamment au Directeur Interrégional de réunir dans les plus brefs délais les Organisations Syndicales, soucieuses de rétablir l’ordre et la sécurité dans nos structures pour le bien de nos Collègues et les missions qui leur sont dévolues.

L’Union Régionale UFAP, qui réunira son comité directeur le 31 mars 2016, analysera d’ici là les retours ou les silences qui lui seront envoyés avant d’organiser le tapage nécessaire pour faire entendre, le cas échéant, la souffrance des Personnels de notre Région qui subissent toutes ces formes de violences, des services administratifs à la coursive.

Les Secrétaires Généraux de l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de DIJON

Thierry CORDELETTE

Franck GEOFFRAY

Maxence GALLOIS

Angui ANASSE

etat urgence

Related posts