mardi 09 juillet , 2019

UR de Dijon – Maladresse ou Foutaise ????

Telle est la question que nous nous posons.

Alors un peu d’histoire.

Le 08 février 2013 les services de la DAP et de la DISP de Dijon se déplaçaient à la MA Orléans afin d’expliquer aux personnels de ce site à quelle sauce ils allaient être mangés dans le cadre de la fermeture de leur établissement.

A cette époque, pas si lointaine que ça, l’Administration pénitentiaire leur a bien fait comprendre que ces agents n’avaient pas trop le choix malgré tout l’attachement qu’ils pouvaient avoir pour cet établissement.

En revanche ces mêmes personnes affirmaient, en compensation du préjudice subi, que tous les agents de la MAO bénéficieraient d’une prime de restructuration comme le stipule la circulaire DAP RH4 du 28 avril 2008.

Mais quelle ne fut pas la surprise de certains personnels de la MAO lorsqu’ils ont reçu un courrier de la DISP de Dijon leur notifiant le refus de cette prime, mettant en avant la distance entre la résidence familiale et la nouvelle résidence administrative.

Chose qui n’a jamais été évoquée lors de votre venue le 08 février 2013.

Les personnels orléanais ne demandent pas l’aumône mais juste ce qui leur est dû.

Tenez vos engagements et vos promesses, même si comme dirait l’autre « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».

Il est SCANDALEUX de vouloir faire des économies de bout de chandelle sur le dos des personnels quand dans le même temps l’AP subventionne les cantines des détenus, ponctionne le budget de la formation des DISP pour la mise en place des Codétenus de Soutien.

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon vous appelle à la raison.

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon ne cautionnera pas le manque de considération dont sont victimes ces agents.

Nous saurons prendre nos responsabilités le moment venu.

Pour l’Union Régionale UFAP/UNSA Justice de Dijon

prime fermeture

Related posts