samedi 24 octobre , 2020

UR de Dijon – MOUVEMENT SOCIAL DE MAI !!!

L’Union Régionale UFAP-Unsa Justice de Dijon ne cesse de dénoncer seule, sur notre Région, depuis plusieurs mois, la politique mise en place par la Direction de l’Administration Pénitentiaire, et pour laquelle l’année 2015 sera sans aucun doute une des plus difficiles pour les Personnels de tous corps…

Entre la mise en place d’un plan de maîtrise des heures supplémentaires pour 2015, qui impose aux Etablissements de faire baisser, par n’importe quel moyen, les heures effectuées sur 2014 de pratiquement 30% !!! Plan qui officialise, sans aucune concertation, le pillage des organigrammes et la mise en place de modes dégradés inacceptables !…

Le retour du codétenu de soutien, qu’un mouvement de l’Union Régionale UFAP-Unsa Justice de Dijon avait fait suspendre voilà deux ans… Et qui réapparaît avec une nouveauté : le détenu choisi pour être formé à la prévention du suicide, le sera soit par les Formateurs des Personnels soit par des intervenants extérieurs payés grassement sur la ligne budgétaire de la formation des Agents !

Et cette liste est loin d’être exhaustive ! L’état des effectifs catastrophique dans certaines structures, les agressions de plus en plus dures et nombreuses (alors que les statistiques officielles les donnent en baisse !), le projet de fusion des primes des Personnels Administratifs dans une prime unique (RIFSEEP) soumise à une part variable de 15%…

Aussi, l’Union Régionale UFAP-Unsa Justice de Dijon, malgré le peu de réactivité des autres Organisations Syndicales sur ces sujets graves, prend ses responsabilités.

L’Union Régionale UFAP-Unsa Justice de Dijon demande donc à Tous les Personnels, de tous grades et corps de se mobiliser en vue d’un grand rassemblement régional qui aura lieu au siège de la Direction Interrégionale,  le jeudi 21 mai 2015 à partir de 13h00, pour faire remonter le ras le bol des Personnels concernant la politique menée.

Cette première journée d’action officialisera le lancement d’une série de mouvements  de protestations qui visera à bloquer le fonctionnement des structures à des dates pré-déterminées, et cela tant que la Direction de l’Administration Pénitentiaire ne fléchira pas sur sa politique nihiliste.

Les Secrétaires Généraux      

Thierry CORDELETTE

Franck GEOFFRAY

Maxence GALLOIS

Angui ANASSE

communique mai 2015

Related posts