mardi 27 octobre , 2020

UR de Dijon – SABOTAGE !!!

Après les inondations et les fermetures de 2 bâtiments d’hébergement (MAH 1 et MAH 2), un certain nombre de surveillants peuvent  être mis à disposition sur des établissements de la Région.

Le Chef d’établissement a informé les organisations syndicales et les personnels que parmi ces mises à disposition, il y en a trois de prévues pour les EJ d’Orléans-Saran pour des renforts en effectif.

Et c’est là qu’intervient la fête du slip !

L’Administration vient d’inventer un nouveau poste : Chauffeur PREJ. Il est précisé dans l’appel à candidature que le « Chauffeur PREJ » n’a pas besoin de formation spécifique.

Ben voyons !

Il a tout juste le droit de mourir, puisqu’il n’aura pas le port d’arme autorisé…

L’union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon s’oppose à ce sabotage de la fonction du Surveillant PREJ pour 3 raisons.

  • Mise en danger de la vie des agents chauffeurs (sans compter celle de leurs collègues).
    • Inexistence du poste Chauffeur à l’organigramme PREJ (pourquoi pas un chauffeur du privé tant qu’on y est!).
    • Absence de la formation spécifique PREJ (Tir et usage du pistolet automatique sur la voie publique, bâton de défense, technique d’intervention et transport de détenus en véhicule sous escorte).

 

L’union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon considère que ces affectations sont hors cadre légal et déontologique donc inacceptables.

L’union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon en appelle au Directeur Interrégional afin de mettre fin à cette mascarade.

Il est à préciser qu’à l’UHSA d’Orléans sont affectés des agents formés qui pourraient occuper temporairement ces postes vacants aux EJ d’Orléans.

L’Union Régionale UFAP de Dijon y serait  éventuellement favorable, sous réserve d’un recrutement rapide (fin d’année 2016) pour combler la vacance de poste au PREJ d’Orléans.

Pour l’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon

Les Secrétaires Généraux

Thierry CORDELETTE

Angui ANASSE

sabotage prej

Related posts