samedi 06 mars , 2021

UR de Grand-Est – Réponse au tract de la Directrice Interrégionale Adjointe de la DISP de Strasbourg.

La réponse que vous produisez suite au tract intitulé « affichage réglementaire ou nouveau mur des c – – s » ne nous surprend guère …cependant l’interprétation que vous en faites est inquiétante.

Quant à la tentative de déstabilisation à notre encontre, aucune surprise, car nous connaissons votre estime envers l’UFAP/UNSa-Justice…

Pour rappel, un courrier destiné à la Directrice Interrégionale sur le grave manquement à la loi du 06 janvier 1978 modifié par la loi du 06 aout 2004, je traite effectivement de l’affichage au PREJ d’Epinal.

Par ailleurs votre soutien à une personne, n’est en aucun cas une preuve qu’il n’y ait pas eu faute…

Le message que vous renvoyez n’est pas en adéquation avec les fonctions d’une DI, même adjointe.

Soutenir qu’une décision collective suffise à enfreindre la loi me dépasse et me révolte, vous faites quand même partie de ceux qui au conseil de discipline rappelle souvent les règles et les lois.

Même si vous avez pris certaines personnes sous votre aile, il n’en demeure pas moins que celles-ci ne peuvent se soustraire aux règles et aux lois.

Vous êtes dans le faux, madame et attention aux dérives !

L’UFAP/UNSa Justice Grand-Est que j’ai l’honneur de représenter a pour but de faire respecter les droits des personnels, de les faire évoluer, tout comme leurs métiers. Mais ça vous ne le comprendrez malheureusement jamais !

Voilà donc une courte réponse au « tract » que vous produisez à notre encontre. Cela ne mérite vraiment pas plus…

PS : Votre réponse ne m’ayant pas été adressée personnellement, je ne vous la transmettrais pas non plus, un de vos « protégé » s’en chargera surement.

Eric Gemmerlé

Secrétaire Général de l’UFAP/UNSa Justice Grand-Est

REPONSE DIA I

 

Related posts