vendredi 24 mai , 2019

UR de Lyon – Cadradite aigüe au siège de la DISP de Lyon

Mais que se passe t-il donc au sein de la « haute hiérarchie » du siège de la direction interrégionale des services pénitentiaires de LYON ?

Depuis quelques mois, l’UR/UFAP-Unsa Justice de Lyon ne peut que constater, outre de très nombreux départs de certains services, une forte démobilisation des Cadres, notamment des personnels de direction, qui étonnamment quittent le navire pour nombre d’entre eux…

Et pas des moindres !

Ce sont, en effet, directement les proches collaborateurs de « notre charmante » directrice interrégionale : Le directeur des Ressources Humaines, dommage au passage que son adjoint n’en ait pas fait de même, puis la Secrétaire Générale de la DI pour laquelle nous nous posons bien des questions quant à la gestion bâclée d’un certain nombre de dossiers dans les semaines précédant son départ…

Et qui d’autre demain pour fuir vers d’autres fonctions dans d’autres administrations sans que l’on ne sache quel en serait l’attrait entre le décisionnel ou le pécuniaire, à moins que ça ne soient les deux… !

Ce n’est peut-être pas étonnant si l’on se réfère à la volonté farouche de la 1ère représentante de l’administration pénitentiaire sur la région, de tout cadenasser et d’appliquer le dialogue à la sauce monologue  !

On ne peut d’ailleurs que ressentir l’ambiance toute particulière qui règne au siège de la DISP : c’est la chape de plomb à tous les étages.

L’UR/UFAP-Unsa Justice suggère, au regard de l’échec qui est le sien dans la politique menée sur la région, qu’il est grand temps que la Directrice régionale Maryline HANICOT fasse comme certains de ses collaborateurs : qu’elle aille voir ailleurs si sa gestion peut être appréciée !

04.02.2015 – Cadradite aigüe DISP Lyon

 

 

 

 

Related posts