vendredi 12 juillet , 2019

UR de Lyon – Comité Interrégional de Formation du 30 mars 2015 – RH7 et l’ENAP en touristes !

L’ordre du jour de ce CIF laissait à penser que nous allions enfin obtenir des réponses aux questions posées en 2013 et en 2014… Nous avons vite compris que les déplacements de RH7 et de l’ENAP n’ont pas vocation à soutenir l’activité des formateurs et qu’entre chacune de leurs étapes touristiques dans la cité Lyonnaise, la seule chose qu’ils n’oublient probablement pas d’emporter avec eux, c’est la facture du coût de leur déplacement. 

La directrice interrégionale ouvre la séance et laisse la parole à RH7 : 

Pas grand-chose à apprendre que nous ne savions déjà, quelques informations sur les promotions à venir et leur nombre puis un point survolé en relation avec le déménagement de la DAP prévu au mois d’octobre qui va de pair avec une réorganisation des sous-directions. 

Les formateurs ont bien d’autres préoccupations en tête, ils évoquent la lourdeur des procédures de recyclage des moniteurs mettant en péril le maintien des habilitations en raison notamment de la fréquence de ces recyclages, ils s’inquiètent de l’urgence dans laquelle ils sont placés au niveau calendrier (cadrage de l’organisation du passage de l’UV2, lourdeur du processus d’évaluation des élèves, manque de tuteurs…) 

Mme Hanicot propose en guise de solution une bourse aux échanges qui viserait à délocaliser les moniteurs afin d’assurer le maintien de leur habilitation (obligation de 2 animations par an). Pour l’UFAP UNSa Justice, cela revient à déplacer les problèmes au lieu et place de les régler ! 

Les points inscrits à l’ordre du jour : 

Sur la possibilité pour les pompiers volontaires de devenir moniteurs sécurité incendie, RH7 avait évacué la question en 2014 prétendant que le sujet était dans les mains du Ministère de l’intérieur… Cette année il n’est plus question de cela… Ils n’auraient pas eu le temps d’y réfléchir… En résumé, les représentants de la DAP bottent en touche, laissant les formateurs dans l’impasse ! 

C’est sans compter sur les solutions miracles de la directrice interrégionale qui déclare que si elle était Chef d’établissement, elle utiliserait quand même les compétences des pompiers volontaires pour faire des formations, peu importe l’absence de cadre légal ! 

L’UFAP UNSA Justice lui fait remarquer que cela n’est pas acceptable, du temps qu’elle y est, elle n’a plus qu’à proposer aux agents qui ont un permis de chasse d’organiser les séances de tir… 

Point concernant le remplissage et le transport des bouteilles ARI, pas de nouvelles de la note commune SD3, RH, EMS dont on nous disait en octobre 2014 qu’elle était en préparation. 

Question sur l’absence de publication du poste vacant de responsable du pôle Centre (MA St-Etienne). D’après Mme Hanicot c’est un choix délibéré ! L’UFAP UNSa Justice se demande s’il faut s’attendre comme pour le CP Valence à une bidouille en coulisse. 

Depuis plus de deux heures nous assistons à une farce administrative, les formateurs sont abandonnés à leur sort, personne n’est en mesure de leur apporter des réponses concrètes, on tourne en rond dans une ambiance blasée où certaines interventions se font dans l’indifférence générale, Mme Hanicot ricane de tout et de rien, au final, tout le monde y perd son temps. 

TROP c’est TROP ! les représentants de l’UFAP UNSa Justice et FO se lèvent spontanément et quittent la salle. 

Se déplacer d’Agen ou de Paris pour ça…

Que de temps perdu et d’argent gaspillé ! 

Les représentants au Comité Interrégional de Formation 

A.BERNARD / A. CHEVALLIER/ J.DEFARIA/ D.RAYMOND

 S ROYERE/ K.TORCHI /F.POTONNIER / G.SCHREIBER

CR CIF UFAP 30 mars 2015

Related posts