mercredi 10 juillet , 2019

UR de Lyon – Formation et temps de travail : Les personnels vont-ils accepter que le vol de leurs heures perdures ?! 

Telle est la question que se pose l’UR/UFAP Unsa Justice de LYON qui constate que, malgré de nombreuses interventions de sa part depuis 2011 et encore un courrier adressé le 15 décembre dernier à la directrice interrégionale des services pénitentiaires de Lyon et resté sans réponse, l’administration pénitentiaire dans sa volonté de maitriser les heures supplémentaires accentue son « vol manifeste » des heures effectuées par ses personnels.

En tout premier lieu lorsqu’ils sont en formation où le principe des 6 heures est appliqué quel que soit le temps de travail quotidien habituel des personnels de l’AP qui diffère d’ailleurs selon leurs corps d’origine (Cf. ARTT de 2001).

Et surtout, en faisant fi du calcul du temps de trajet se rajoutant afin de se rendre sur les lieux de formations dont nombre deviennent obligatoires en raison des changements intervenant sur les métiers.

L’UR/UFAP-Unsa Justice de LYON est scandalisée par ces méthodes de management qui pressurisent et paupérisent toujours davantage les différents personnels de notre administration. Parallèlement, il est de coutume en haut lieu, de prétendre que l’on combat les risques psycho-sociaux alors que notre constat est à l’inverse que notre univers professionnel, de plus en plus excédé par ces pratiques d’un autre temps, doit toujours courber un peu plus l’échine par des directives toutes plus aberrantes les unes que les autres !

En fait, faire toujours plus avec moins en se faisant détrousser du temps consacré à leur employeur est de moins en moins accepté par les personnels que nous avons l’immense honneur de représenter… La colère gronde !!! 

Et pour les cadres et assimilés, nous ne parlons même pas du fameux article 10 auquel sont astreints certains qui ne voient plus que des inconvénients au fur et à mesure qu’on leur en restreint les contreparties (logements de fonction,…)

Bref, la maitrise des heures supplémentaires passe pour l’UR/UFAP Unsa Justice de LYON par une évidence : Celle de l’embauche des personnels manquants de tous corps et grades seule à même d’abaisser ce rythme infernal d’heures imposé par l’Etat, ses administrations et leurs changements…

Si impossibilité nous est opposée sur cette évidence, il ne reste à notre sens qu’une option pour nos dirigeants : comptabiliser le temps de travail au réel de son effectivité afin de porter aux personnels de l’administration pénitentiaire toute la considération que la Nation leur doit !!!

L’UR/UFAP-Unsa Justice de LYON exige que soit revue la comptabilisation du temps de travail réel des différents personnels, notamment lorsqu’ils sont astreints à des formations devenues obligatoires.

Pour le Bureau régional UFAP-Unsa Justice de LYON

Les Secrétaires régionaux

20.03.15 – Formation et vol des heures

Related posts