jeudi 11 juillet , 2019

UR DIJON « Braquage sur les heures sup’»

Il y a quelques jours, l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de DIJON alertait les Personnels de cette Région sur le hold-up organisé par la direction de l’administration pénitentiaire, réalisé sur le paiement des heures supplémentaires faites au delà des 108 heures trimestrielles par les Personnels de Surveillance en service posté.

En effet, au delà de plonger ces Personnels dans le désarroi le plus total au surplus de vouloir bâillonner la démocratie syndicale, voici que l’ex directrice interrégionale limogée et actuelle directrice de l’administration pénitentiaire cherche tout simplement à ne pas payer ces heures supplémentaires qu’elle a imposées aux Fonctionnaires dont elle a la responsabilité.

Durant la Commission Administrative Paritaire Interrégionale qui s’est tenue le 9 février dernier, l’Union Régionale a interpellé personnellement le Directeur Interrégional sur ce sujet explosif en informant ce responsable que si cette situation n’est pas vite régularisée et que si la directrice de cette administration envisage le travail « gratos » pour ces Agents, alors la légitime défense que nous organiserions sera au moins aussi virulente que les attaques à répétition que subissent les Personnels Pénitentiaires sous la mandature cahotique de cette patronne.

Depuis, les contacts se multiplient entre notre Organisation Syndicale et la Direction Interrégionale afin de régulariser légitimement cette situation aberrante !.

A ce sujet épidermique, s’ajoute celui des primes de restructuration liées aux fermetures des Maisons d’Arrêt de CHARTRES et d’ORLEANS, dans le cadre de l’ouverture du Centre Pénitentiaire d’ORLEANS SARAN.

Après le «blablabla » auquel nous sommes habitués de la part de la direction de l’administration pénitentiaire sur le versement de ces primes, nous avons été confrontés dernièrement aux mensonges organisés par les auteurs de ce «baratin», là aussi les habitants de la « planète DAP » qui comptaient bien sur l’intervention de la Fonction Publique afin de trouver des nuances qui conduiraient au non paiement de ces primes pour une grande partie des Personnels concernés.

Là aussi, l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de DIJON n’envisage pas un seul instant d’être spectatrice de cette « tonte » en règle des Personnels Pénitentiaires à qui on a menti délibérément !.

Sur ce point là aussi, l’Union Régionale a entamé des discussions avec le premier Responsable de cette Région dans le but que les Fonctionnaires concernés soient rétablis dans leurs droits malgré les manigances dapiennes.

L’Union Régionale entend bien avancer, dans les prochains jours, favorablement sur ces deux sujets et ne manquera pas de vous tenir informés de l’évolution de ceux-ci.

Pour L’Union Régionale,

Les Secrétaires Généraux

Thierry CORDELETTE/ Angui ANASSE

Franck GEOFFRAY/Maxence GALLOIS

heures supplementaires

 

 

 

Related posts