UR Grand-Est – Boycott Général !

Face à la mauvaise foi, au mépris, à la suffisance, au j’menfoutisme, à la partialité et au manque de respect général envers les Personnels Pénitentiaires, l’UFAP/UNSa Justice appelle l’ensemble des agents au boycott de toutes les instances «de comédie» mises en place par l’Administration !

Nous ne respectons plus ce qui n’est pas respectable !

Et ce qui n’est pas respectable, ce sont tous ces haut-fonctionnaires qui se foutent des agents comme de leur première chemise, mais qui se donnent bonne conscience via la réunionite aigue. L’Art de noyer les véritables problèmes sous des kilos de textes, de projets, de groupes de travail ne débouchant sur rien, sur des réflexions dignes de la 4ème dimension… Bref, il y en a marre de nous « occuper » en brassant de l’air ! Les personnels des établissements pénitentiaires sont en train de crever la gueule ouverte, tels des poissons hors de l’eau !

La DAP et les DISP nous rient au nez !

Hors de question de laisser piétiner sans réagir ! Vous voulez vraiment « crever au boulot » juste pour des ronds de cuir qui ne pensent qu’à leur p… de prime d’objectifs de m… ?

Parce que pour eux, les Personnels Pénitentiaires sont des larbins qu’on peut mettre à toutes les sauces… Qu’ils y laissent leur peau, R.A.F. ! 

Stop au terrorisme administratif !

On met quotidiennement la vie des agents en danger volontairement en leur mettant la pression sous le couvert d’une réglementation à sens unique, d’une «déontologie» qui ne concerne pas les catégories A, voir certaines catégories B. Par contre, les pauvres catégories C, qu’est-ce qu’elles prennent ! 

Ces règles de « déontologie » ne s’appliquent qu’à la base. Au niveau des directions, elles disparaissent totalement ! C’est à géométrie variable… Il est beau le Ministère de la Justice… 

Le pire, ce sont ces directeurs qui viennent pleurer maintenant parce que tout est devenu incontrôlable dans leurs boîtes ! Peur pour leurs primes et leur carrière les « pauvres » ?… Ils ont allumé la mèche et forcément, au bout d’un moment… à force de tout accepter (sous-effectifs, modes dégradés, etc)… ça leur pète à la gueule ! Le problème c’est que ça pète en 1er à la gueule des agents !

Il est urgent de passer à l’action !

L’UFAP/UNSa-Justice Grand-Est appelle tous les personnels à réagir. Pour le moment nous demandons à tous nos bureaux locaux de boycotter leurs instances de « dialogue social ». 

Bientôt une autre phase va  commencer…    

Ecrouves le 24 Septembre 2015

Les Secrétaires Généraux

UR Grand-Est – TractBoycott240915

 

 

Related posts