lundi 15 juillet , 2019

UR Grand-Est – INFORMATION – Saint-Mihiel CD

Ce vendredi 6 mars 2015, le Sénateur Gérard LONGUET est venu visiter le CD de Saint-Mihiel. Il en a profité pour rencontrer les organisations syndicales…

L’objet de sa visite était le projet d’agrandissement du secteur médical souhaité par la direction locale. Objectif : faire avancer le dossier de réalisation de ce projet et obtenir un renfort en personnel.

La courte entrevue qui nous a été accordée a permis à l’UFAP/UNSa-Justice, syndicat majoritaire, de donner son sentiment sur l’avenir de cette structure et de ses agents.

L’UFAP/UNSa-Justice a affirmé qu’elle n’était contre aucun projet tant qu’il s’agissait d’être cohérent et positionner les personnels.

Les problèmes budgétaires sont une évidence et la gestion mixte (public, privé) sur cet établissement est un obstacle supplémentaire.

L’UFAP/UNSa-Justice a bien compris ce qui a été exprimé sur ces souhaits d’extensions. Notre organisation en a profité pour rappeler la nécessité d’améliorer l’accueil des personnels, surtout celui des élèves et des stagiaires.

Profitant de la présence du nouveau chef de détention, l’UFAP/UNSa-Justice a souligné la situation des agents qui devient de plus en plus préoccupante.

L’UFAP/UNSa-Justice a rappelé qu’elle a lancé une réforme luttant contre l’isolement des personnels et le replacement de ceux-ci au centre de tous les dispositifs.

Nous avons insisté sur le fait qu’il manquait bien onze agents en prenant en compte l’ouverture de l’UVF et que les six agents demandés par la direction locale ne pouvaient nous satisfaire.

L’ouverture de l’UVF n’est pas une priorité pour nous, et les efforts consentis par les personnels pour la reprise des extractions judiciaires sur la région, entre autre, doivent dorénavant induire un retour d’effectifs en détention. La « ponction » n’a en effet que trop duré…

Nous l’avons donc réaffirmé : sans personnels pas d’ouverture d’UVF…

L’UFAP/UNSa-Justice, première organisation syndicale pénitentiaire a rappelé que si le dialogue social était important, elle saurait également se battre si les intérêts des personnels étaient encore bafoués… 

Les 20 minutes qui nous ont été accordées ont donc été utilisées avec intensité…

StMihiel090315

 

 

 

Related posts