mercredi 23 septembre , 2020

UR Grand-Est – Lure : Projet réel ? Mensonges et/ou Manipulations ?

Le 14 septembre dernier, le Président de la République annonçait  la construction d’un  établissement pénitentiaire sur la région de Lure… 

Surpris par cette annonce, alors que les organisations syndicales n’étaient pas au courant d’un tel projet, nous avons saisi par courrier notre Ministre de tutelle de l’époque Mme TAUBIRA. Courrier resté sans réponse jusqu’à ce jour. 

Où sont les engagements écrits ? 

Ce projet serait en effet inscrit au prochain plan triennal de 2017. Sauf qu’à ce jour, rien est inscrit. Encore mieux : DAP et Direction Interrégionale affirment ne rien savoir officiellement ! 

Un peu de sérieux… Comment peut on annoncer la construction d’une prison avec des chiffres précis tels une capacité de 300 détenus, la création de 200 postes, etc ? 

Sur quels critères ces chiffres sont-ils avancés ? Sans concertation avec la DAP ?! 

Récemment, nous avons même pu lire dans la presse (photo à l’appui) que le terrain était déjà trouvé…

Quel est le but de ce «Poker Menteur» ? 

Nous sommes allés à la rencontre d’élus de cette zone géographique. 2 sénateurs qui ont affirmé qu’à ce jour il n’y a rien de concret et qu’il ne s’agirait que de «manoeuvres politiques»… 

L’UFAP n’est pas opposée à un projet sur la Franche-Comté, tel un centre pour condamnés… 

Par contre, faire des annonces fantaisistes est irresponsable ! Quid des avis et conseils des professionnels sur les besoins et la localisation ? Quid des petites structures franc-comtoises ? En cas de concrétisation de ce «projet», notre organisation réclame  la transformation de ces petits établissements : QCP, QSL,accueil de primo-délinquants, de profils particuliers… Un véritable projet de restructuration qui permettrait l’individualisation des peines. 

Les personnels lurons ont déjà vécu un lourd traumatisme suite à la fermeture de leur MA en 2014. La décence voudrait qu’on ne les trompe pas via de fausses annonces !

L’UFAP exige de la transparence et de l’honnêteté.

Soit ce projet est réel, et dans ce cas, les représentants des personnels doivent être consultés. Soit il n’existe pas et l’AP doit apporté un démenti clair ! 

Les Personnels ne sont pas des marionnettes !

Ecrouves le 5 Février 2016

Les Secrétaires Généraux

TractLure050216

Related posts