mardi 09 juillet , 2019

UR Grand-Est – Plan « d’action » sur… les Heures !

Dans la série des documents de l’Administration Pénitentiaire qui font mal la tête : ceux qui parlent de « maîtrise »… 

Celui que nous allons évoquer est des plus étrange car il traite… de la « maîtrise des heures supplémentaires » (défense de rigoler). 

La seule maîtrise que la DAP semble avoir dans ce domaine se limite à l’exécution d’ordres politico-économiques. En aucun cas l’Administration n’a la volonté d’une gestion efficace de ces heures. Et pour cause puisqu’on peut même dire (justement) qu’elle ne maîtrise absolument pas le sujet ! 

Une kyrielle de chiffres contradictoires !

L’AP aime, afin de mieux noyer le poisson et cacher son incompétence, abreuver le lecteur d’une masse de données horaires, de mesures, de statistiques en tout genre ou encore de tableaux contradictoires… 

La conclusion invariable, vous la devinez aisément : les personnels vont devoir se serrer la ceinture, les heures supplémentaires doivent impérativement sérieusement chuter (sur ordre de Bercy) et, cerise sur le gâteau, les effectifs ne seront pas revus à la hausse… 

La bonne marche de la Pénitentiaire ? L’AP s’en fout complètement !

Demander aux services pénitentiaires une analyse critique fine et intelligente sur les incohérences de son fonctionnement, c’est comme demander à quelqu’un imbu de lui-même de se remettre en question

La DAP vit sur une autre planète. Quant aux directions locales et interrégionales, elles n’en font qu’à leur tête et sont obsédées par leur carrière et leurs primes d’objectifs. 

Solution de l’AP : menacer la sécurité publique !

En dehors de toute concertation et dialogue social, la DAP et ses déclinaisons Régionales et Locales ont l’intention de mettre un peu plus en difficulté les personnels, leurs missions, la gestion des établissements, et donc menacer la sécurité publique. 

Les conditions de travail et la santé des personnels ne sont pas des obstacles pour cette administration qui feint de s’en préoccuper par des postures de façade « amusant la galerie ». 

Les effectifs ne suivent pas, les heures supplémentaires vont être rabotées et la cohérence n’a plus cours depuis bien longtemps. Les idées folles elles par contre (merci les primes d’objectifs) ne connaissent pas de trêve. Plusieurs milliers d’euros de bonus à la fin de l’année ont le don de motiver les plus mous à s’agiter et à épuiser encore un peu plus les agents qu’ils ont sous leurs ordres… 

L’AP va se crasher et elle ne redresse pas l’appareil !

Les (ir)responsables de cette administration sont en train de détruire de manière volontaire notre outil de travail un peu plus chaque jour. Ils entraînent avec eux, dans leur folie, l’ensemble des Personnels qui subissent leur attitude dictatoriale. L’UFAP/UNSa-Jutice a apporté des pistes et signé seule une réforme.

Il est encore temps de « reprendre le manche » et de permettre le replacement des agents dans des dispositifs maîtrisés et sécuritaires en attendant des renforts indispensables.

Ecrouves le 30 Mars 201

Les Secrétaires Généraux

TractPlanActionHeures

Related posts