jeudi 24 juin , 2021

UR Lille – LONGUENESSE, LAON, EVREUX, MAUBEUGE, VAL DE REUIL LA GROGNE MONTE…

Force est de constater que la grogne des personnels s’installe sur notre région. En effet, les conditions de travail de plus en plus exécrables, auxquelles sont confrontés les fonctionnaires pénitentiaires, se caractérisent par un épuisement des agents, une grande souffrance au travail, le tout mélangé à un sentiment d’abandon et à un écœurement au plus haut niveau. Il n’est donc pas étonnant de voir certains établissements, partir en action pour dénoncer ce mal être grandissant. Il est à noter d’ailleurs que ce constat ne concerne pas seulement la DISP de Lille et  se confirme sur l’ensemble du territoire.

MENACES, AGRESSIONS, INSECURITE, MANQUE D’EFFECTIF, PRISES D’OTAGE, SERVICES EN MODE DEGRADE, DEPRESSION, BURNOUT…

Tous les maux sont réunis pour engendrer un malaise sans précédent au sein de nos détentions. Pour autant, malgré les nombreuses alertes lancées par nos représentants nationaux auprès de la directrice de l’administration pénitentiaire, cette dernière ignore lamentablement la souffrance des personnels et persiste dans sa politique dévastatrice, ayant pour seul leitmotiv la maitrise des heures supplémentaires. Pis encore, la répétition des boycotts des derniers CTAP n’a entrainé aucune réaction de nos dirigeants qui se foutent royalement du désarroi des personnels de base qui triment jours et nuits pour tenter de maintenir le navire à flot.

Il est évident que dans ces conditions, l’avenir pénitentiaire nous parait bien sombre, et l’ambiance malsaine qui règne sur nos coursives ne pourra que s’aggraver fortement ayant pour conséquence la multiplication des actions menées sur le terrain.

Néanmoins, si ces mouvements locaux sont nécessaires et légitimes au regard des contraintes imposées par la DAP et la chancellerie, il n’en demeure pas moins que seule une action unitaire massive pourra faire plier cette administration aveugle et sourde face à nos revendications.

NOUS NE POUVONS PLUS TOLERER UN TEL MEPRIS !

L’Union régionale UFAP UNSA  Justice appelle d’ores et déjà à la solidarité et à l’unité de tous les personnels pour leur montrer dès la rentrée prochaine, notre détermination à se faire entendre et obtenir un réel changement.

Les secrétaires régionaux

Frédéric CHARLET        Laurent SCASSELLATI           Frédéric BLONDEL       Sébastien MENARD

2015 06 24 – La grogne monte

Related posts