jeudi 24 juin , 2021

UR PACA-CORSE – LE MEPRIS DU PERSONNEL UN NOUVEAU CAP DE FRANCHI

L’Administration touche le fond, aidée principalement par les Directions de nos établissements… Pour être polis, nous ne sommes pas loin de la « connerie » humaine !!

Rien ne va plus dans la gestion du personnel, surtout lorsque certains d’entre eux subissent des situations familiales plus que difficiles et que les Directeurs marchent à pieds joints dessus.

Nous ne pourrons pas passer sous silence la situation de la collègue de BORGO que la Direction a délibérément et honteusement positionné en absence injustifiée alors que son conjoint était hospitalisé d’urgence sur Marseille pour une opération du cœur. Même un courrier demandant une autorisation d’absence exceptionnelle a été refusée.

Et notre collègue administrative de la DISP Marseille qui a essuyé un refus catégorique de la DAP pour rejoindre son conjoint atteint d’un cancer !!! Mise à disposition et demande de congés sans solde refusées !!! Malheureusement, il ne lui reste plus que la démission… quelle honte !!!!

Que dire aussi de notre camarade de TARASCON à qui l’on a refusé l’autorisation d’absence exceptionnelle pour l’Hospitalisation de son enfant atteint d’une maladie génétique et qui devait subir des soins lourds sur Montpellier….

Et encore cet agent d’Avignon le Pontet à qui l’on refuse un Accident de Travail suite à la vision d’une scène d’horreur qui l’a profondément choqué à l’ouverture d’une cellule.

Après avoir vu le psychologue du personnel, l’agent a dû s’arrêter quelques jours, n’étant plus en état de travailler. AT refusé pour la seule et « bonne » raison de ne pas être intervenu auprès du suicidaire.

Situations exceptionnelles, décisions exceptionnelles ??

Et bien NON, pas pour ces Directeurs ou ces décisionnaires sans morale qui ne pensent qu’à leurs besoins !!!

Il est plus facile de positionner l’agent en CA que de lui donner des autorisations d’absences exceptionnelles suite à des situations dramatiques. On ne sait jamais, ces agents pourraient générer des heures supplémentaires qui ne sont  plus conformes aux consignes de la DAP. Par contre, que penser de l’agent qui n’aura plus de jours pour passer de vrais vacances et qui sera proche du burn-out, on s’en balance…

Il ne manque pas grand chose à cette administration pour détruire des vies de famille. Pour exemple, l’organisation des PREJ où la DAP inflige aux agents une formation en plein été, en lieu et place des congés déjà imposés pour certains.

De plus, cette formation validante se termine le 16 octobre avec une affectation le 26 du même mois. La commission de validation se réunissant quant à elle entre ces deux dates, il demeure impossible aux agents de s’organiser pour la scolarité des enfants, le préavis de location ou la vente de leur bien immobilier. De plus, l’agent ne peut anticiper son départ, car il peut ne pas être validé aux fonctions d’EJ. Du grand n’importe quoi !!!

Notre administration se fout royalement des personnels et de leurs familles.

Et après, ils ont l’outrecuidance de nous parler des risques psychosociaux…

Laissez-nous rire…

ZERO pointé en gestion de personnel

Le Bureau Régional
UFAP UNSa JUSTICE Paca Corse

Bruno BOUDON   Charles MARGNER   Luc TARIOL    David MANTION

Le mépris du personnel

 

                                                                           

                                                                                                

 

 

 

                   

Related posts