UR Réunion – QUAND LA CHANCELLERIE ET LA DAP REPUDIE LA PAROLE DU PRESIDENT

Il n’a échappé à personne que l’entente syndicale nationale a fait preuve de maturité en suspendant le mouvement de protestation prévu le 05 novembre 2015.

En effet, forte des engagements du président de la république lors de l’entretien du 29 octobre dernier qui ont été confirmés à deux reprises lundi et mardi soir, elle estimait qu’il fallait attendre de voir ceux-ci transcrits noir sur blanc.

Pour mémoire, ces engagements portaient sur des points cruciaux  tels que: le remplacement des postes vacants, la fin des modes dégradés, une augmentation significative de l’ICP, l’autorité des personnels, le statut de l’ENAP, les fouilles des détenus, etc….

Les propositions faites hier soir par la chancellerie et la DAP sont à mille lieux des engagements de François HOLLANDE. Pis, celles-ci font passer les fonctionnaires que nous sommes pour des MENDIANTS.

RIEN sur les postes vacants, RIEN sur les modes dégradés, RIEN sur l’autorité des Personnels, RIEN sur le statut de l’ENAP, RIEN sur le PPCR des différents corps et grades RIEN sur l’article 57et ENFIN 60 euros/an de l’ICP en terme  d’augmentation SIGNIFICATIVE….

BREF, UNE VERITABLE INSULTE!!!!

Face à ce constat de désinvolture, l’UFAP-UNSa Justice Réunion-Mayotte appelle l’ensemble des  Personnels à rejoindre les rangs de la révolte le 16 novembre prochain devant les portes de nos établissements. La guerre des égo de certains ne pourrait face à la situation actuelle prendre le pas sur l’Intérêt Général des Personnels Pénitentiaires.

Sur les bases des engagements présidentiels, nous nous devons de répondre TOUS présents à cette journée d’action qui en amèneront d’autres dès 6h du matin.

LA REUNION DOIT, ELLE AUSSI, ETRE A LA HAUTEUR DES ENJEUX!!!!

Saint Pierre, le 06 novembre 2015

UR de Réunion – quand la dap et la chancellerie repudie les engagement du président

Related posts