lundi 14 octobre , 2019

UR TOULOUSE: LE CIA Comment Irriter les Agents et l’UFAP!

Muret, le 12 Septembre 2019

Le complément indemnitaire annuel (CIA) devait récompenser les agents pour leur investissement.

La note du SG du 14 juin 2019 fixe les modalités de versement de cette indemnité versée sur la base de 4 paliers, chacun correspondant à la valeur professionnelle qui découle du compte rendu d’entretien professionnel, réalisé en 2019, au titre de l’année 2018 (alors même que toutes les évaluations n’avaient pas été faites…) pour une mise en paiement au mois d’août !

Niveau valeur professionnelle Insuffisant Bon Très bon Excellent
Secrétaire Administratif (AP) 0 € 150 € 230 € 300 €
Adjoint Administratif (AP) 0 € 100 € 150 € 200 €

La mise en application de ce complément indemnitaire s’est donc faite, comme toujours, dans l’urgence et a imposé l’application inégalitaire de quotas, puisque l’enveloppe budgétaire du SG dédiée à cette indemnité n’a été qu’une obole !

Une obole en direction des personnels Administratifs qui attendaient depuis 2007 une revalorisation indemnitaire !  

Résultats, certains agents ont perçu une prime différente d’un autre agent pour une situation identique : Même évaluation, même groupe de fonction RIFSEEP, même poste occupé, même temps de présence effectif, même quotité de travail !

Pour d’autres agents le CIA versé ne correspond pas l’évaluation…Comment se sentir considéré avec un pareil traitement !

Comment oser récompenser justement et dignement des agents indispensables au bon fonctionnement de notre institution en raclant des fonds de tiroirs et à la tête du client ?!

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse déplore l’absence de dialogue social et d’équité sur ce sujet et condamne ce scandale indemnitaire.

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse souhaite voir inscrit ce point lors du prochain Comité Technique Interrégional.

Les Secrétaires Régionaux UFAP UNSa Justice

Laurens Maffre – Stéphane Eynard – Johann Reig – Stéphane Espinsasse

Related posts