vendredi 23 avril , 2021

US – Plus de 300 Personnels Penitentiaires ont bloqué l’ENAP …C’est HISTORIQUE !…

Plus de 300 PERSONNELS PENITENTIAIRES ONT BLOQUÉ L’ENAP …
C’EST HISTORIQUE !…

Un grand merci au plus de 300 Personnels Pénitentiaires venus de différentes régions de France, en repos, en congés, ou en sortant de nuit afin de répondre à l’appel de L’UNITÉ SYNDICALE concernant l’opération « prison morte » à l’ENAP le mardi 10 novembre.

Effectivement ce 10 novembre 2015 fera date !…

Cette ACTION est la première de ce type à l’école et la première d’un mouvement qui se ré-engage à l’issue du mépris affiché par la Chancellerie et la DAP le 5 novembre dernier, avec des propositions aux antipodes des engagements du Président de la République.

L’UNITÉ SYNDICALE tient solennellement à remercier l’ensemble des Personnels qui ont participé à cette journée d’ACTION.

Jamais l’ENAP n’avait été impactée avec une telle ampleur par une action syndicale !

Bien sûr, quelques personnes, tout en omettant de dire que ni la directrice de l’administration pénitentiaire, ni le directeur de l’Ecole n’étaient présents à cette journée de fin de promotion, ont tenté de jeter l’opprobre sur les syndicats en allant au-devant des élèves surveillants et de leurs familles pour afficher combien ils étaient désolés de cette situation injuste.

INJUSTE, le mot est lâché !…

Cette administration si compatissante envers les élèves ; s’est-elle seulement excusée :

  • Des conditions dans lesquelles ils ont été accueillis à l’ENAP ?…
  • Des économies budgétaires faites sur leur dos ?…
  • De les laisser dormir dans leurs voitures fautes d’hébergements en stage ?…
  • De leur communiquer les postes d’affectations au dernier moment alors que la CAP de mobilité des titulaires a eu lieu 4 mois auparavant ?…
  • S’est-elle excusée des conditions d’hébergements inadmissibles ?…
  • Des économies sur les kimonos ?…
  • De faire payer les repas aux élèves dès janvier ?
  • De les faire « tapiner » durant les stages ?…

Bien sûr que NON !…

Cette administration, si compatissante envers les Personnels de l’ENAP, est la même qui a déjà instauré :

  • La fin du régime indemnitaire pénitentiaire (ISS) pour 34 Collègues de l’ENAP et tous les nouveaux affectés hors Personnels pénitentiaires.
  • C’est la même qui prône la contractualisation des Formateurs à l’ENAP.
  • La multiplication des demandes d’explications, les décisions arbitraires, les contrôles médicaux.

Cette administration si compatissante avec les familles des élèves surveillants, leur a-t-elle expliqué qu’elle considérait comme tout à fait normal que leurs enfants ou parents :

  • Travaillent en mode dégradé…
  • Aient des charges de travail insensées…
  • Des rythmes de travail déments…

Leur a-t-elle expliqué :

  • Dans quelles conditions d’insécurité leurs êtres si chers exerceraient ?…
  • Les rappels sur repos ?…
  • Les risques sur la santé ?… les risques psychosociaux ?…
  • L’impact sur la vie de famille ?…
  • Le pouvoir d’achat en baisse ?…

S’est-elle excusée de ne pas se sentir responsable des 4500 agressions sur Personnels ?… Des 18 prises d’otages ?… Des 14 suicides de Collègues ?… Tout cela lors des 12 derniers mois !…

                                                        NON !…

Le mouvement continue dès le 16 novembre 2015 devant les établissements pénitentiaires. Celui-ci doit s’amplifier !…

Extériorisons notre colère, l’heure de la révolte a sonné !…

Soyons nombreux dès lundi dans un mouvement social sans précédent afin de dire NON !…, et STOP !…, à un quotidien empreint de violence!… Nos vies en dépendent !… Alors à LUNDI !…

 Paris, le 12 Novembre 2015

L’unité Syndicale.

151113 – Tract US – Manifestation ENAP

Related posts