mercredi 13 novembre , 2019

Violente Agression à la MAF – Lille CP

Le lundi 29 septembre vers 09h30, à la MAF une détenue âgée d’à peine 15 ans qui a refusé d’aller en promenade à 8h30, n’accepte pas que l’on le lui interdise l’accès un peu plus tard. Suite à cela, elle demande alors aux agents pour utiliser le téléphone. Les collègues lui répondent que la cabine est, pour le moment, occupée.

Ces réponses ne lui plaisant pas, elle décide de ne pas réintégrer sa cellule. Les agents sont obligés d’intervenir car la détenue est bien décidée à ne pas se laisser faire.

Durant l’intervention, deux de nos collègues sont lourdement blessées :

« Résultat : fracture à la main droite pour l’une et déplacement ligamentaire pour la seconde. »

Une fois de plus, les décisions prises par nos têtes pensantes ne sont que des plus stupides. En effet cette détenue a été transférée de la prison des Baumettes pour le maintien de liens familiaux. N’aurait-il          pas été préférable de l’orienter sur un établissement pour mineur comme l’EPM de Quiévrechain voir même vers le CJD de Fleury ?

D’ores et déjà l’UFAP/UNSa Justice est intervenue auprès de la direction locale pour réclamer son transfert vers un établissement adapté à son profil

L’UFAP/UNSa-Justice souhaite un prompt rétablissement à nos deux collègues et tient à leurs faires part de son soutien dans leurs démarches administratives le cas échéant.

Pour L’UFAP/UNSa-Justice , les sanctions  pénales doivent être à la hauteur de la gravité de cette agression.

 

Related posts