lundi 05 août , 2019

Violente Agression au CD

Ce 01 juillet 2019, les agents du C.P de Longuenesse ont à nouveau vécu le déferlement de Violence d’un individu.


En effet, La lieutenant Angélique et le Premier Surveillant Emmanuel ont été agressés par le détenu B lors d’une audience faisant suite à un rapport d’incident pour menace.


Ce fou furieux s’est levé de sa chaise pour asséner un coup de poing sur la joue du premier surveillant et a détruit le bureau ainsi que le matériel informatique.


Durant l’incident, ce détenu a réussi à attraper le bras de notre officier pour la tirer vers lui. Fort heureusement le renfort de personnel a permis de mettre fin à cette agression.


L’officier Angélique se retrouvera avec 1 entorse aux doigts et de nombreuses contusions, le premier surveillant Emmanuel aura quant à lui de nombreux hématomes sur le corps.


Une fois de plus, cette agression démontre la difficulté des conditions de travail des personnels au sein de nos détentions, face à une voyoucratie de plus en plus belliqueuse à l’égard de l’autorité pénitentiaire.


Le bureau Local UFAP Unsa Justice de Longuenesse souhaite un prompt rétablissement à nos deux collègues.


Le bureau Local UFAP Unsa Justice de Longuenesse demande que cet agresseur prenne une sanction à hauteur de la violence, aussi bien pénalement que disciplinairement.


Le bureau Local UFAP Unsa Justice de Longuenesse condamne encore une fois la gestion difficile de ce types individus reconnus pour leurs violences.


Il EST GRAND TEMPS DE RETABLIR L’AUTORITE DES PERSONNELS !

Longuenesse, le 02 août 2019
Pour le bureau
Yannick LEFEBVRE

Related posts