vendredi 12 juillet , 2019

Violente Agression – QMA de Nantes

Le  26 septembre 2014, vers 11h 40, un collègue s’est fait agressé gratuitement par un détenu qui n’a pas supporté que l’agent ait  fouillé sa cellule.

En effet, comme chaque jour, les surveillants d’étage doivent effectuer une fouille de cellule,à l’heure du repas de midi, l’occupant des lieux réfractaire à toutes mission de contrôle et connu pour sa violence, a demander a notre collègue s’il avait effectué une fouille de sa cellule, le surveillant lui a répondu positivement, c’est à ce moment là  que la PD l’a invité à rentrer dans sa cellule, fort heureusement l’agent est resté sur le pas de la porte, c’est alors que le »voyou »  lui a asséné un violent coup de tête,  notre collègue  n’a pas compris ce qu’il lui arrivait,  il aura fallu tout son sang froid, pour refermer la porte de la cellule, malgré le fait d’être extrêmement choqué. L’ alarme a été déclenchée mais l’appareil à visiblement mis du temps à réagir, ce qui à retarder l’intervention des agents du bâtiment. Par la suite, le détenu avait bouché l’œilleton et enduit le sol de produit vaisselle rendant l’intervention des agents équipés plus que délicate, une fois maîtrisé, le détenu fut conduit vers le quartier disciplinaire pour une mise en prévention.

 Pour cet acte lâche et crapuleux l’UFAP/UNSA justice exige :

  • une peine de quartier disciplinaire à la hauteur de son acte
  • l’accélération de la procédure de transfert de cet individu

Pour l’UFAP/UNSA justice, condamne fermement cet acte qui pourris notre quotidien  et envahi nos établissements et coursives.

 Les personnels en ont ras le bol de travailler dans de tels conditions, notre collègue s’est vu prescrire par la médecine légale  1 jours d’ITT .   

L’ UFAP/UNSA justice   souhaite un prompt rétablissement  à notre collègue, et tient à féliciter les agents qui sont  intervenus lors de ce nouvel incident, pour le professionnalisme et le sang froid dont ils ont su faire preuve .  

agression qma 26.09.2014

Related posts