vendredi 27 mai , 2022

Visite MA ANGERS – Situation des personnels administratifs

Madame la Directrice Interrégionale,

Suite à la visite de la Maison d’Arrêt d’Angers par une délégation nationale et régionale de l’UFAP UNSa Justice, il en ressort le constat suivant.

Les effectifs sont en baisse constante depuis 2018 impliquant un sous-effectif en personnels tous corps confondus. Comme vous devez, certainement, le savoir, cette structure fait l’objet d’un turn-over incessant – plus de 30 % – malgré différentes formes de recrutements (recrutements sans concours, détachements, emplois de contractuels voire des reclassements de Personnels du Corps d’Encadrement et d’Application dans le Corps des Adjoints Administratifs). Ces nombreux départs impliquent une perte des savoirs et un manque d’expérience sur des postes stratégiques.

A ces départs s’ajoutent de nombreux arrêts maladie qui, pour certains, s’étirent jusqu’à obtenir une mutation. C’est notamment le cas des Personnels Administratifs que nous avons trouvés en très grande souffrance.  Certains sont vraiment « au bout du rouleau ».

La Maison d’Arrêt d’Angers n’attire pas selon la Direction. C’est assez étrange quand on sait que c’est une cité qui est régulièrement en tête du palmarès des villes où il fait bon vivre ; c’est d’ailleurs encore le cas en 2022.

Plus exactement, c’est sûrement la MA d’Angers qui n’attire pas mais ce n’est pas étonnant quand on comprend la façon de diriger de la Direction qui va même jusqu’à dégoûter les plus motivés en utilisant à la perfection le « diviser pour mieux régner au sein des services ».

Au fil des échanges avec les collègues, il apparaît qu’ils subissent, au quotidien, des décisions prises avec autoritarisme :

– isoler les agents dans les bureaux,

– simulacre d’accueil des nouveaux personnels en les laissant se débrouiller, seuls, sur des postes à responsabilité,

– utiliser des agents dont l’unique fonction est le flicage car leur principale mission est de surveiller/contrôler les collègues. Mais dans quel but ???? 

– faire porter la charge des fonctions d’encadrement intermédiaire, en raison des départs des SA qui n’en pouvaient plus, sur les adjoints administratifs qui n’ont aucune reconnaissance de leur hiérarchie, 

– « récompenses style école élémentaire avec distribution de bons points » en prenant le seul critère de « la tête du client » selon les affinités électives qui peuvent être changeantes au gré des humeurs de la cheffe d’établissement, 

– mépris et hostilité affichés et partagés avec les partenaires extérieurs pour les autres agents qui ne jouent pas le jeu d’une délation mise en place.

Ces exemples sont le reflet de ce que nous appellerons le terrain « le jeu quotidien de la Direction » qui souffle le chaud et le froid au sein des services et entre les personnels.

Il s’est installé depuis de trop nombreuses années un climat délétère à la MA d’Angers et pour l’UFAP UNSa Justice, il est grand temps de « siffler la fin du match !!! ».

L’administration doit prendre ses responsabilités et inviter la directrice à changer d’air car, manifestement, la douceur angevine ne lui réussit pas !!!

La direction sait rappeler, à tout va, aux personnels administratifs qu’ils doivent faire preuve de loyauté, laquelle est édictée par l’article 11 du code de déontologie. Mais cet article ne doit pas s’appliquer que dans un sens. En effet, la loyauté doit s’effectuer de façon ascendante mais également de façon descendante.

Les Personnels administratifs que nous avons rencontrés sont épuisés, désabusés et sidérés devant ces méthodes. Le pire dans tout cela est que tous les signalements effectués, toutes les alertes données quel que soit le moyen utilisé tel le CHSCT, même exceptionnel, n’y changent rien. Pour l’UFAP UNSa Justice, cela n’a que trop duré.

Oui, Madame la Directrice Interrégionale, le constat que nous dressons est plus qu’alarmant, les PA de cet établissement sont au bord du gouffre. Un très haut niveau de souffrance au travail a été atteint. Il faut réagir rapidement afin d’éviter qu’un évènement dramatique ne vienne faire la une des médias !!!

                                                                      UR UFAP DE RENNES

Related posts