mercredi 23 septembre , 2020

VOL AU DESSUS D’UN NID DE COUCOU – MA Angers

Pendant le service de nuit du 1er au 2 juillet 2015, un rondier a découvert, dans le chemin de ronde, un DRONE doté d’une caméra.

Très rapidement alerté de cette trouvaille, la direction et la police se sont rendues sur les lieux pour les premières constatations puis, la police a emmené l’objet volant afin de la soumettre à la recherche d’empreintes, d’indices…

Cette découverte ne rassure personne et encore moins les personnels qui, très légitimement, s’interrogent sur la finalité de ce survol de l’établissement. Est-ce le jeu d’un enfant, d’un simple amateur qui aura perdu le contrôle du drone ou le travail de malfrats en repérages  pour une action future à mener contre l’établissement et les personnels.

Un établissement pénitentiaire est une zone sensible, au même titre qu’une centrale nucléaire ou l’Elysée. De ce fait, l’UFAP-UNSa Justice exige que toute la lumière soit faite sur cette nouvelle affaire angevine.

Les personnels sont en droit de savoir si un danger les menaces !!!

L’UFAP-UNSa Justice  vous informera sur les suites de ce dossier.

Le bureau UFAP-UNsa Justice                                                                        

Related posts