mardi 22 septembre , 2020

Week-end – Tract Val De Reuil

Ce  samedi, grâce à une fouille de cellule, il a été retrouvé 16 grammes de produits illicites de couleur bleu en forme de coeur. Au vue de la découverte on peut se demander ce qui circule en détention. Surtout quand on apprend par les médias que les détenus continuent à gérer leurs trafiques de l’intérieur «  des vignettes ».

                     Il semblerait que la priorité du directeur n’est pas de mettre en place des opérations en collaboration avec les ERIS et les brigades cynophiles, afin de réduire ce fléau et transférer les détenus problématiques.

                     Et aujourd’hui, un détenu placé au QD  en gestion équipée pour rébellion, agression … a mis le feu en enflammant la grille de sa cellule.  Une équipe d’intervention se prépare pour l’extraire. Celui-ci vocifère des insultes et des menaces :

                     «  Sur le coran je vais vous niquer, venez je vous attends, venez salopes vous allez pleurer ».

                     Au vu de la virulence du détenu et du sol glissant l’équipe d’intervention est obligé de sortir de la cellule. Une 2ème équipe vient en renfort, s’en suit un déferlement de violence à l’encontre des agents équipés, coups dans le bouclier, casques et sur les  agents eux même. Une fois maîtrisé, il a été conduit au QD division 2.

                       Résultat : 2 agents blessés :  un au bras et l’autre à la jambe.

                 Bravo aux collègues pour cette gestion compliquée                                                                                                            

            L’UFAP UNSa justice  déplore une fois de plus que le personnel soit pris pour cible et le félicite pour son professionnalisme et son courage dans cette situation.

            L’UFAP UNSa justice exige la fin rapide des travaux (installation des passes menottes au QI, cellules et pièces annexes) pour sécuriser la gestion de ce type de détenu. Monsieur le directeur arrêtez de freiner des 4 fers pour terminer ces travaux, appliquez le relevé de conclusions.

            L’UFAP UNSa justice souhaite un prompt rétablissement aux collègues blessés et leur apporte tout son soutien.

            L’UFAP UNSa justice  demande le transfert  de ce détenu.

Le bureau local

Le 26 mai 2019

Related posts